Accueil » Sports » Scoop : Antonio Souaré fait jouer ses relations pour suspendre un journaliste.

Scoop : Antonio Souaré fait jouer ses relations pour suspendre un journaliste.

Conakry. Le journaliste Ibrahima Sadio Bah de la Radio Liberté 101.7 FM à été suspendu par son directeur général un proche d’Antonio Souare.

Depuis quelques jours le très critique, Journaliste sportif Ibrahima Sadio Bah s’illustre en dénonçant sur son compte Facebook des Impairs liés à la gestion du football Guinéen.

Ses écrits ont tendance à concerner Antonio Souare, le président du Horoya AC, et aussi président de la ligue guinéenne de football professionnel et pressenti au poste de président de la Feguifoot. Antonio Souare a récemment déclaré au tirage au sort de la coupe nationale, que désormais, sa cellule de communication est prête à répondre à toute attaque à son encontre.


 

Ainsi, à suivi un article très sévère du doyen Amadou Dioulde Diallo sur un site de la place copie de l’article à lire ici qui s’attaque virilement à Ibrahima Sadio Bah. Et la batterie est chargée pour pilonner ceux qui critiquent le magnan Antonio Souare.

C’est ainsi lundi 25 juillet 2016, le Directeur général de la Radio Liberté FM Ibrahima Diallo à rendue publique une décision suspendant le journaliste Ibrahima Sadio Bah.

Coïncidence ou représailles à vous de juger ?

Selon la note de service dont nous détenons copie, c’est pour des absences répétées et non justifiées à la Radio constatées à une assemblée générale le 16 juillet qu’il a été suspendu.

Note de service - liberté FM

Note de service – liberté FM

Pourquoi diable donc attendre le 25 juillet pour le suspendre ? La décision à été motivé par le climat très tendu entre le journaliste et Antonio Souaré ?

Le DG de Liberté FM Ibrahima Diallo à t’il été instrumentalisé ou veut-il se faire plaire à Antonio Souare ?

Autant de questions qu’on se pose.

Ibrahim Diallo qui vient de bénéficier d’après notre source d’un véhicule offert par Antonio Souare et tenez-vous bien le nom de l’enfant du DG porte le nom d’Antonio Souaré.

Dans cette photo vêtue dans une tenue du club du Horoya cette suspension laisse un doute sur les motivations de la direction de Liberté FM.

Avant de mettre cet article en ligne, nous avons tenté de joindre Ibrahima Sadio Bah, qui reste toujours hors ligne injoignable.

À rappeler que le DG de Liberté FM Ibrahima Diallo et Ibrahima Sadio Bah sont des amis de longues date derrière le regretté Gassimou Sylla, et même avant de connaitre Antonio Souare.

Le Directeur général de la Radio Liberté FM Ibrahima Diallo aurait-il choisi l’argent en sacrifiant une amitié historique ?

Pourtant, Ibrahima Diallo est un proche des proches de l’opposant Cellou Dalein Diallo, mais il bénéficie des largesses d’Antonio Souare un ami du président Alpha Condé.

Il n’est maintenant secret pour personne, que critiquer Antonio Souare relève désormais du crime dans le football guinéen. Mais les hommes émergents et passent di tons.

Antonio dans l’auto-satisfaction à été noir de colère face à la critique ce 20 juillet 2016 : « Je répondrai désormais au coup par coup »

Si jouer de ses relations pour museler la presse fait partie de la réponse coup par coup alors que se tiennent bien les défenseurs de la liberté d’expression et de la presse.

Lors du tirage au sort de la 57e édition de la coupe nationale en ses termes très fière que s’exprimait le présidant du Horoya AC

« J’ai désormais les moyens de ma communication, j’ai une télévision de la dimension de canal+ et un car de reportage qui coûte deux millions de dollars avec un système de replay que la CAF a utilisé pour ses compétitions. Depuis 35 ans, je travaille, ma société est présente dans 25 pays, personne n’a mis un centime dans le championnat qui nous a coûté une vingtaine de milliards…. ».

Le PDG du Groupe Business Marketing (GBM), Antonio Souare a été mis en colère d’après lui par des journalistes qu’ils qualifient de mauvais et d’apatrides qui discréditent le championnat de leur pays avec, dit-il, des informations totalement fausses.

À ceux-ci, il avertit qu’il répondra désormais « au coup par coup » avec la ribambelle des moyens de communication dont il dispose désormais et desquels il s’en félicite.

Mais les hommes émergents et passent. Hier, Fodé soumah et Mamadou Sylla. Aujourd’hui, Antonio Souare et demain ?


Nous condamnons cette attitude pécuniaire du Directeur général de la Radio Liberté Ibrahima Diallo.

La rédaction de conakrylemag.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




A LIRE >>  Le Japon offre une école à Salounya dans Faranah

Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*