A LA UNECulture

SECTEUR CULTUREL : UN MÉMORANDUM DE DOLÉANCES REMIS AU PREMIER MINISTRE

Conakry, le 19 Août 2021 – Les membres du Conseil d’Administration de la Fédération des Entreprises Culturelles et Économiques de Guinée (FECEG) ont présenté mercredi 18 août  un mémorandum de doléances au Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana « pour éviter que le secteur culturel se meurt ».
Le mémorandum s’articule autour de sept (7) points essentiels : la gestion du droit d’auteurs, la mise en place d’un fond COVID et plan de relance post COVID, le remboursement des entreprises directement impactées, l’appui à la monétisation des œuvres par le biais de la téléphonie mobile et digitale, la mise en place d’un mécanisme d’incitation aux sponsorings et au mécénat par les entreprises.
L’animateur et opérateur culturel Ibrahima C, Président de la Fédération des Entreprises Culturelles et Économiques de Guinée, a expliqué au chef du gouvernement que la mise en place d’un fond d’urgence temporaire pour la relance du secteur du spectacle au sortir de la crise sanitaire est primordiale pour la survie du secteur. Selon Ibrahim Cissé, ce fond qui sera octroyé aux entreprises culturelles selon des critères bien définis doit permettre de relancer  les entreprises sur la période post covid.  » La prise en charge des charges fixes sur la période 2021-2022 serait salutaire pour nous » ajoute -t-il.
Depuis mars 2021, les entrepreneurs culturels du pays espèrent un remboursement des frais engagés dans l’organisation d’activités annulées par le décret d’interdiction de leurs activités. La nouvelle fédération des entreprises culturelles et économiques sollicite la bienveillance du Premier ministre pour accélérer le processus de décaissement des fonds promis par le gouvernement. « Au-delà, compte tenu de l’année blanche qui se profile pour nous, nous sollicitons que toutes les entreprises de spectacles à jour vis-à-vis de l’Agence Guinéenne de Spectacle soient exemptées  du paiement de la licence de spectacle pour l’année 2022. »
Attentif aux doléances exprimées, le Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana a tenu à rassurer ses interlocuteurs sur l’intérêt pour la Guinée de promouvoir l’industrie culturelle. IL annoncé que la ministre en charge du département travaille sur les conditions de l’application de la décision du conseil des ministre en faveur des entreprises culturelles. Cependant, bien que sensible à la situation présentée par la FECEG, le Premier ministre a réitéré la solidarité gouvernementale dans la gestion de la crise sanitaire. Le locataire du palais de la Colombe s’est ensuite réjoui de la mise en place d’une fédération qui aiderait à  structurer le secteur de la culture et qui constitue une force de plaidoyer face au pouvoir public. Le premier ministre a redit son attachement à la culture guinéenne dans son ensemble. 
A LIRE >>  Ouff, ces invités des radios guinéennes qui scandent sans répit "nous sommes dans un État de droit..."
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.