Siguiri: découverte du corps sans vie d’une femme en décomposition

Siguiri: découverte du corps sans vie d’une femme en décomposition

La découverte des corps sans vie est devenue récurrente dans la préfecture de Siguiri en haute Guinée. Le dernier cas en date est celle d’une femme âgée d’environ 27 ans le mardi 12 mai 2015 dans un bâtiment inachevé à Siguirikoura2 dans la commune de Siguiri, a-t-on appris de sources locales.

A en croire nos sources, le corps de la défunte était en état de décomposition très avancée. « Les citoyens de la localité ont été attiré par une odeur nauséabonde », explique un confrère de la radio nostalgie basé dans cette préfecture.

Informées, les autorités locales se sont rendues sur les lieux pour constater les faits avec une équipe de médecins de l’hôpital préfectoral. Une autopsie faite par ces médecins atteste que la défunte qui n’a pas encore été identifiée faute de papiers était morte depuis 5 jours.

Aux dires de nos informateurs, c’est la 3ème découverte de corps sans vie à Siguiri depuis le début de l’année. Aux dernières nouvelles, les autorités locales auraient autorisé l’enterrement de cette jeune femme qui reste inconnue de la population locale.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Alpha Condé

la Guinée a raté une fois encore comme dans les années 1960, le train de la croissance en Afrique.

A la fin des années 1980, j’étais très inquiet à l’idée que le général Lansana …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !