LE « SOI-PROPRE  » DE BAH OURY EST-IL RÉELLEMENT MORT ?

    0
    bah_oury
    bah_oury
    Mode nuit

    Quand Alpha Condé rencontra Bah Oury à Paris et qu’il lui promit d’annuler sa condamnation par la grâce présidentielle, l’exilé savait que le geste du président n’était pas gratuit.

    La contrepartie du geste présidentiel avait le sens, apparemment, que l’ex vice président de l’UFDG devait participer à des campagnes d’apaisement du climat politique et social, en passant, bien entendu, par des situations de dénigrements, de sabotages et de provocations consistant à affaiblir les marges de manoeuvres politiques de leur ennemi commun, le tout puissant et populaire opposant, Cellou Dalein Diallo.

    Mais Bah Oury avait – il réellement compris le président ? Ou le président avait-il, volontairement, admis que Bah Oury ne sût pas sa veritable intention dans son geste de grâce présidentielle ? L’intention véritable étant le soutien pour un projet du troisième mandat.

    Dans ce denier cas de fait, Bah Oury ne se serait-il pas laisser piéger ? Et en se rendant compte du piège, l’ex de l’UFDG ne se serait-il pas senti trahi que l’accord de Paris ne fut pas respecté ?

    Cette semaine, sur son compte Twitter, quand Bah Oury écrit  » les grands hommes sont ceux qui savent partir au bon moment « , il y a une grande impression que l’homme s’est rendu compte du piège d’Alpha Condé, et que son « soi-propre » semble ne pas être affecté par de longues années sous les télécommandes du leader du RPG.

    Depuis un bon moment que la presse parle d’un projet du troisième mandat, Bah Oury, face au sujet, est resté toujours catégorique :  » C’est vous qui parlez du troisième mandat, le président n’en a jamais parlé « .

    Cependant, aujourd’hui, et grâce aux bruits qui courent vite, et venant de la présidence, les choses se precisent autour de ce fameux et dangereux projet, et là, le « soi-propre  » de Bah Oury, l’attitude qui le caractérise réellement comme nous l’avons connu dans les temps de grande opposition, semble être réellement vivant.

    Avec la citation tant connue « Les grands hommes sont ceux qui savent partir au bon moment », Bah Oury s’adresse-t-il à Alpha Condé ?

    L’année 2020 aura sa surprise avec beaucoup de couleurs.

    Naby Laye Camara

    Depuis Bruxelles (Belgique)


      0
      conakrylemag Magazine
      Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

      Comments

      Leave a reply

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.