Accueil » International » Sommet du G7 : pas de position commune sur le climat dans la déclaration finale
Avec les dirigeants du G7 en Italie
Avec les dirigeants du G7 en Italie

Sommet du G7 : pas de position commune sur le climat dans la déclaration finale

Les Etats-Unis ont dit « réfléchir » à leur politique sur la lutte contre le réchauffement climatique. Les six autres pays réaffirment leur soutien à l’accord de Paris.

Les chefs d’Etat du G7 se sont engagés, samedi 27 mai à Taormina, en Sicile, à lutter contre le protectionnisme, surmontant les résistances de Donald Trump, qui continue à développer sa position de « l’Amérique d’abord ».

Ils ne sont pas parvenus en revanche à s’accorder sur la question de la lutte contre le réchauffement climatique. En dépit des pressions répétées des Européens (Allemagne, France, Italie, Grande-Bretagne et Union européenne), du Canada et du Japon, le président états-unien n’a pas cédé.

La déclaration finale de ce sommet, débuté vendredi dans la prestigieuse station balnéaire sicilienne, acte donc sa désunion sur la question du climat, une première après des dizaines de communiqués du G7 affirmant la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« Les Etats-Unis d’Amérique sont engagés dans un processus d’examen de leur politique sur le changement climatique et sur l’accord de Paris et ne sont pas en mesure de participer au consensus sur ces sujets, explique le communiqué. Comprenant ce processus, les dirigeants des gouvernements du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon et de la Grande-Bretagne, et les présidents du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne réaffirment leur engagement ferme à rapidement mettre en œuvre l’accord de Paris », poursuit le texte.

Trump prendra sa décision « la semaine prochaine »

Dans un tweet, le président des Etats-Unis a affirmé samedi qu’il prendrait une décision concernant l’accord de Paris « la semaine prochaine ».

La discussion sur le climat n’a pas été « du tout satisfaisante », a déploré la chancelière allemande Angela Merkel. « Nous avons ici une situation à six contre un, ce qui signifie qu’il n’y a encore aucun signe quant à savoir si les Etats-Unis resteront ou non dans l’accord de Paris » sur le climat, a-t-elle ajouté.

« Le résultat du sommet du G7 montre combien Trump est isolé sur le climat », a jugé de son côté Greenpeace dans un communiqué, mettant en avant l’engagement des six autres pays.

En revanche, et malgré d’âpres négociations, un consensus raisonnable a été trouvé sur le système d’échanges commerciaux internationaux et sur la lutte contre le terrorisme. La déclaration finale affirme notamment que le G7 veut lutter contre le protectionnisme et les « mauvaises pratiques » commerciales.

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


A LIRE >>  Riyad Donald Trump est arrivé pour son premier voyage à l'étranger

À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*