Me Mohamed Traoré avocat
Me Mohamed Traoré avocat

UFDG Qui ne sait pas que ces détenus sont à la fois des otages politiques, un moyen de pression et de chantage ?

Quand on entend un journaliste dire, s’adressant à la Direction nationale de l’UFDG, dire qu’il faut sortir de prison les responsables du parti qui sont détenus, on a l’impression qu’ils sont en prison du fait de leur parti et qu’il suffit d’un claquement de doigts pour qu’ils soient mis en liberté.

 

Qui ne sait pas que ces détenus sont à la fois des otages politiques, un moyen de pression et de chantage ?

 

Le résultat recherché n’est rien d’autre que l’affaiblissement et, en définitive, l’extinction d’un parti politique voire de l’opposition dans son ensemble. En effet, il faut inspirer un sentiment de peur aux opposants en leur faisant croire qu’ils peuvent être arrêtés et jetés en prison à tout moment sans que personne ne lève le petit doigt et que, dans tous les cas, ce n’est pas la justice qui les sortirait de leur situation. 

 

Un opposant qui peut être emprisonné pour des motifs fallacieux ou empêché de voyager sans motif et qui ne peut compter sur la justice pour être rétabli dans ses droits, se posera beaucoup de questions avant d’entreprendre une action. En clair, il peut avoir peur. C’est humain. 

 

Cette stratégie est bien connue.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le Ministre de l'Economie et des Finances a reçu en audience Mme Haoua Sienta, Directrice pays du Fonds international de développement agricole (FIDA), le lundi 17 mai 2021.

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.