A LA UNELibre opinion

Un chantier de prétexte pour retarder la tenue d’un procès du 28 septembre attendu depuis 12 ans

Un chantier de prétexte pour retarder la tenue d’un procès attendu depuis 12 ans : une lueur d’espoir renaît enfin avec la chute du régime d’Alpha Condé.

Quand on dit que le PRAC n’a manqué aucun subterfuge pour retarder pour ne pas dire empêcher la tenue du procès des présumés coupables des événements dits du 28 septembre, certains vont trouver à redire.

Voilà depuis deux ans de travaux, l’image du chantier du futur bâtiment qui doit abriter ledit procès. Deux ans de travaux pour nous offrir ce hamac de béton en nous parlant d’une avancée de travaux de l’ordre de 60 %.
J’espère qu’après la visite de ce fameux chantier qui n’allait jamais être achevé si Alpha restait au pouvoir, par le premier Ministre, va en fin, connaître une accélération de travaux.
Voilà 12 ans déjà que les victimes de ce douloureux événement attendent et patientent.
Désormais, avec la justice comme boussole promise par la junte et une dame à la tête du Ministère de la justice, les guinéens en général et les victimes en particulier, pourront enfin voir ce procès se tenir rapidement.
Sow Boubacar, Switzerland 🇨🇭

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Des journalistes en langues nationales à l'école des textes de lois sur la presse!

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.