Un cultivateur de Mandiana égorgé par un sourd-muet
Un cultivateur de Mandiana égorgé par un sourd-muet
Temps de lecture : 1 minute

Un cultivateur de Mandiana égorgé par un sourd muet Ce crime crapuleux s’est produit le mardi 27 décembre 2016 dans la sous-préfecture de Niantanina, un secteur de Faradian à Mandiana.

La victime est un quinquagénaire nommé Idrissa Diallo. Il est parti de la maison très tôt le matin pour son champ. Diallo a duré plus qu’il n’en avait l’habitude.

Les siens étant restés jusqu’à 20 heures sans voir son front pointer, ont commencé à s’inquiéter. C’est alors qu’une commission de recherche a été instituée et qui a débouché sur la découverte macabre de sa dépouille étalée dans les feuillages.

Même si les circonstances du meurtre restent encore à élucider, nos confidents indiquent que le présumé tueur aurait trouvé sa victime en train de travailler paisiblement dans son champ où il l’aurait agressé.

Les agents des forces de l’ordre ont arrêté le présumé criminel avant de le transférer à la gendarmerie de Mandiana. Le sourd-muet Sékou Diakité serait un récidiviste. Puisqu’en 2004, il avait tenté d’égorger une première victime avant qu’il ne soit rattrapé par la population. A 55 ans, le défunt laisse dans le deuil une veuve et 6 enfants.

Lepopulaire

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le Ministre des Pêches en tournée de sensibilisation en zone forestière

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.