A LA UNELibre opinion

Un procureur de la République devrait même pu ouvrir une enquête ou une information judiciaire pour vérifier les propos de Monsieur Koly Goépogui.

Depuis quelques jours un certain Monsieur Koly Goépogui passe de média en média pour dénoncer ce qu’il appelle le trafic de numéros matricules et plus généralement  » la magouille  » au niveau de ministère de la Fonction publique.
 
Ce qui est très remarquable, c’est le nombre impressionnant de documents qu’il exhibe pour étayer chacun de ses propos.
 
Et à chacune de ses déclarations, il met au défi ceux qu’il dénonce de prouver le contraire ou de porter plainte contre lui dans l’hypothèse où ils s’estimeraient diffamés. Il parle avec tellement d’assurance et de cohérence qu’on pourrait se demander qu’est-ce qui le conduirait dans cette périlleuse entreprise de dénonciation s’il n’avait pas de preuves de ses affirmations.
 
En lieu et place d’un démenti auquel l’on est en droit de s’attendre en de telles circonstances, c’est plutôt une campagne de discrédit qui est lancée contre lui dans le but de détourner l’attention des faits gaves qu’il dénonce. Certains le prennent pour un fou parce ce que dans ce pays, l’on est pas habitué à voir des gens qui dénoncent même de façon anonyme à plus forte raison à visage découvert.
 
Ce que nous connaissons chez nous, c’est dénoncer de façon générale en incriminé tout le monde. C’est ici qu’on entend  » on est tous responsables ; on est tous coupables ». On ne met que rarement un nom sur le ou les auteurs d’un fait.
 
Sous d’autres cieux, une enquête administrative aurait été ouverte dès le lendemain de sa première intervention dans les médias afin d’éclaircir cette affaire. Ce devrait être le minimum. Un procureur de la République aurait même pu ouvrir une enquête ou une information judiciaire pour vérifier les propos de Monsieur Koly Goépogui.
 
Malheureusement, c’est le dénonciateur qui devient un démon. C’est pourquoi, il est difficile de dénoncer dans notre pays. Il y a toujours une armée de pourfendeurs prête à sortir l’artillerie lourde pour dénigrer le dénonciateur.
 
 
Par Me Mohamed Traoré
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Guinée CNRD au pouvoir, résumé de la journée du Lundi, 18 octobre 2021

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.