Vous ne serez jamais vraiment heureux.

Vous ne serez jamais vraiment heureux.

Vous vous demandez peut-être pourquoi dis-je cela, le bonheur existe après tout, on voit partout des tas de gens qui respirent le bonheur et se disent très heureux. Mais le bonheur apparent de ces personnes n’est-t-il pas le même que le vôtre ?

Les gens sont malheureux car ils ne savent pas qu’ils sont heureux.
Fiodor Dostoïevski, romancier et philosophe russe.

On se représente émotionnellement le bonheur comme un ressenti constant de plaisir, un état de bien-être quasi-perpétuel :

Envolés les tracas, le stress, les problèmes… Tout coule de source, vos émotions sont constamment au vert et vous vivez le paradis, vous allez où vous voulez et faites ce que vous voulez quand vous voulez.

Mais ce tableau n’est qu’un mythe, semblable à celui du sage stoïque ou bouddhiste sur lequel coule les tempêtes d’émotions, et ne fait que nous rappeler qu’on ne le vit pas.

Alors, sans même y réfléchir vraiment, nous pensons ne pas être pleinement heureux.

Mais la vie, c’est d’affronter des problèmes, échouer et réussir, d’être parfois triste et déprimé, parfois heureux, en colère et déçu ou fier et ressentir une sensation d’accomplissement.

Personne ne se soustrait à tout ceci.

Même ceux qui ont à nos yeux une vie parfaite vers laquelle nous voulons tendre, comme par exemple un père ou une mère épanoui(e) dans son travail et l’éducation de leur enfant, qui sont également fortunés et peuvent se consacrer à l’amélioration de notre monde en travaillant à une cause qui les touche.

A LIRE >>  GUINÉE - NIGERIA : POUR UNE COOPÉRATION ÉLARGIE AU SECTEUR BANCAIRE

Comme tous, ils doivent se plier aux règles établies par l’Homme ou la nature et ne peuvent accéder à tous leurs désirs qu’ils vivent forcément, ils ne seront jamais pleinement satisfaits.

Ne croyez pas au mythe du sage qui ne désire rien : c’est humain que d’envier. N’est-ce pas Diogène même qui désirait qu’Alexandre le Grand « s’ôte de son soleil » ?

Comment l’humanité aurait-elle évoluée si elle était capable de se contenter de sa condition ?

Voici la dure vérité.
Pensez au moment que vous imaginez être celui de votre salut :

La retraite, l’indépendance financière, l’accomplissement de tels ou tels objectifs…

Le bonheur que vous pensez ressentir à ce moment est complètement faussé par ce que l’on apelle le biais d’impact. Nous amplifions émotionnellement tout événement futur, que ces émotions soient négatives ou positives.

Ne cherchez pas à être heureux, vous l’êtes parfois, d’autres pas.
Et ce sera toujours ainsi.

VW

Par Camara Aboubacar entrepreneur

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.