Accueil » Libre Opinion »  Alpha Condé et les artistes: les dessous d’une rencontre suspecte et trouble.
Le Président Alpha Condé
Le Président Alpha Condé

 Alpha Condé et les artistes: les dessous d’une rencontre suspecte et trouble.

Tout serait parti de la menace de Elie Kamano d’organiser une marche pacifique contre la mauvaise gouvernance de Alpha Condé, début juillet, et la fracassante sortie de Takana Zion condamnant le gaspillage des ressources du pays et la corruption généralisée, qui se traduit par des dons de véhicules même aux imams du pays.

Le point culminant de la menace aurait été le SMS envoyé directement à Alpha Condé par un artiste dans lequel, sans langue de bois, ce dernier s’en serait violemment pris au locataire de  » Sékhoutouréyah » pour les mauvaises conditions de vie des Guinéens comparées au luxe insolent, ponctué de voyages onéreux et inutiles.
Craignant une convergence avec l’opposition qui annonce la reprise de ses manifestations de rue, début juillet également, Alpha condé a cherché à désamorcer la bombe en recevant les artistes. Avant de reprendre le ciel pour N’djamena au Tchad et Addis – Abeba en Ethiopie.
Alpha Condé aurait tenu une longue réunion, mardi, avec Kiridi Bangoura et d’autres personnes dont des leaders d’opinion en vue de peaufiner la stratégie de récupération des artistes. Et la formule toute trouvée aura été de donner des engins roulants à certains, et des enveloppes à tous les présents. Car, disons le tout suite, certains artistes ont décliné l’invitation de Alpha Condé qui s’est encore livré à son jeu favori: mettre ses échecs au compte des ministres du général Lansana Conté en évitant soigneusement de s’en prendre à lui, de peur de s’aliéner ses « oncles » et aux fausses promesses. Cette fois-ci, Alpha Condé a fait état de la construction d’un studio de production, le tout dans un soussou parfait, et un malinké approximatif.
Sacré Alpha Condé qui dit n’avoir peur de personne. Et de montrer à ceux qui l’attaquent que, désormais, ils se feront rappeler à l’ordre. De quelle manière?motus et bouche cousue. Mais, pour qui connait l’homme, et son passé, la menace est à prendre très au sérieux, sans pour autant tomber dans l’émotion du danger. Autrement dit la peur qui est une autre arme de combat de Alpha Condé pour abattre ses adversaires.
Si, je me fie à certaines indiscrétions qui me sont parvenues, Alpha Condé aurait lâché, à mon sujet, au cours d’un entretien privé, cette phrase: « j’aurais sa peau ». Je réponds au locataire de  » Sékhoutouréyah » que cette menace ne me poussera jamais à l’exil, comme d’autres. Et que ma peau est largement à sa portée, partout en Guinée. Surtout qu’il dispose de suffisamment d’hommes, d’armes et de munitions, pour me dépecer.
En attendant, comme les journalistes, les imams et les artistes, les étudiants réclament leurs tablettes, les tailleurs, les forgerons, les menuisiers, les cordonniers, les vendeuses, que chacun se fasse recevoir par le président pour bénéficier de ses largesses Seulement, la leçon est celle-ci: le peuple en colère et fatigué de ses dirigeants, pourrait aller à l’insurrection. Par conséquent, comme si on fait des traces des pieds dans le désert, la boussole pour s’orienter, on le sait quand les vents de sable soufflent sur les dunes, tout disparaît. Ça mérite méditation pour le  » professeur ».

Amadou Diouldé Diallo, journaliste et historien

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




A LIRE >>  Cellou Dalein Diallo: Alpha Condé «n'a jamais été élu dans des élections transparentes»

Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*