Aboubacar Sylla c’était une « rencontre informel pour permettre l’ouverture d’un dialogue structuré » afin d’aller vers une sortie de crise.

Aboubacar Sylla c’était une « rencontre informel pour permettre l’ouverture d’un dialogue structuré » afin d’aller vers une sortie de crise.

Comme nous l’indiquions précédemment, les émissaires du gouvernement ont rencontré les leaders de l’opposition ce vendredi 05 juin 2015, au QG de l’UFDG, à Hmdallaye CBG. 

A la sortie de cette rencontre très attendue et d’importance politique pour les deux camps, Aboubacar Sylla porte parole de l’opposition,  a expliqué que c’était une « rencontre informel pour permettre l’ouverture d’un dialogue structuré » afin d’aller vers une sortie de crise.

Et, pour sa part, le porte parole de circonstance des émissaires du gouvernement, Maître Cheick Sakho, a expliqué qu’ils feront la même démarche vers la mouvance présidentielle pour une bonne ouverture du dialogue politique.

A part Cheick Sakho, les officiels du gouvernement étaient représentés par Kiridi Bangoura et Me Abdoul Kabélé Camara.

Côté opposition, il y avait, outre Aboubacar Sylla, Cellou Dalein Diallo, Bïdy Aribot et Faya François Bourouno.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Me Mohamed Traoré

Selon toute vraisemblance, le Justice veut se servir du dossier de Amadou Djouldé Diallo pour envoyer un signal fort à ceux qui tiennent des propos considérés comme offensants à l’endroit du Chef de l’État. Quitte à violer la loi.

Selon toute vraisemblance, le Justice veut se servir du dossier de Amadou Djouldé Diallo pour …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.