votre espace publicite 2018

Aboubacar Sylla : Notre objectif n’est pas de faire des manifestations pour le simple plaisir de le faire. Nous manifestons lorsqu’il y’a un désaccord, lorsque tous les recours sont épuisés.

Aboubacar Sylla :  Notre objectif n’est pas de faire des manifestations pour le simple plaisir de le faire. Nous manifestons lorsqu’il y’a un désaccord, lorsque tous les recours sont épuisés.
VOTRE NOTE

Guinée Politique : L’opposition a appelé ce mardi à une journée ville morte pour protester contre l’échec du dialogue entre les acteurs politiques.

Un appel partiellement suivi sur l’axe Hamdallaye Causa, fief réputé de l’opposition. Le porte de l’opposition Aboubacar Sylla, interrogé sur les leçons à tirer de cette journée,  n’a pas voulu faire de commentaire

« Nous attendons la fin de la journée pour faire le point de la situation et puis nous verrons! a-t-il répondu.
Mais, poursuit-il, « notre objectif n’est pas de faire des manifestations pour le simple plaisir de le faire. Nous manifestons lorsqu’il y’a un désaccord, lorsque tous les recours sont épuisés.

L’objectif donc de cette journée est d’attirer les autorités sur le fait que la gouvernance qui est exercée dans le pays ne  convient pas à tout le monde.

C’est pour les amener donc à faire les inflexions nécessaires afin que la Guinée entre dans le cercle des Nations disposant de processus électoraux, transparents et crédibles,  pour que les élections ne connaissent des lendemains qui dégénèrent en  conflits et de contentieux de tout genre. » précise le leader de l’UFC
Réagissant à la question de savoir pourquoi l’Union des Forces Républicaines n’a pas rejoint l’opposition pour l’organisation de cette journée ville morte, le porte parole de l’opposition  est clair.

« J’ai entendu dire que c’était une décision unilatérale, que l’UFR n’était  pas associé.  Je  ne suis pas d’accord avec cette affirmation. J’étais présent à cette réunion ou l’UFR était effectivement représenté notamment par son porte parole Mohamed Tall.

A LIRE >>  Guinée Soyons sérieux. Si hold-up il y aura, ce sera donc avec la complicité de

Et cette décision de faire de la journée du 17  aout une journée ville morte a été prise à l’unanimité. En fait ce n’est parce qu’il n’ya pas eu de concertation mais c’est parce que tout simplement l’UFR a estimé qu’organiser une manifestation à 4 ou 5 jours de sa convention pouvait  interférer ou avoir des effets négatifs sur sa convention.

Et le parti est parfaitement en  droit de participer  ou non à des manifestations de l’opposition. A l’opposition républicaine nous n’avons pas le style de la pensée unique, chaque parti est indépendant et décide volontairement de se conformer aux décisions que nous prenons au sein de cette opposition »fait remarquer Aboubacar Sylla
Pour lui,

« l’essentiel est que nous soyons tous d’accord sur la qualification du processus électoral guinéen pour faire en sorte que le suffrage exprimé par le peuple au jour de vote ne soit pas détourné. » ajoute t’il.

Sur la question de savoir de ce qui a filtré sur la rencontre entre Sidya Touré et Alpha condé, M. Sylla a affirmé que l’opposition a appris la nouvelle par voix de presse.

« L’opposition devait justement se rencontrer ce mardi mais à cause de cette journée ville morte, nous attendons demain pour certainement savoir ce que les deux se sont dits.»

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

L'information en continu

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos.Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS ou sur Facebook et lisez d'autres articles intéressants :

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.