Affaire Toumba Diakité Bah Oury, Faya Millimouno et Papa Koly s’en font écho
Toumba Diakité
Toumba Diakité

Affaire Toumba Diakité Bah Oury, Faya Millimouno et Papa Koly s’en font écho

L’ex vice-président de l’Ufdg, Bah Oury et les leaders Faya Millimouno et Papa Koly Kourouma se font écho de l’arrestation de Toumba.

our Bah Oury, cette Pinterpellation va permettre d’accélérer la tenue d’un procès sur le dossier 28 septembre 2009 et d’en savoir davantage sur la tentative

d’assassinat de Dadis. Toumba Diakité est cité en premier chef dans le massacre survenu le 28 septembre 2009 au stade de Conakry. Mais il n’y a pas que lui. Et Bah Oury en est conscient. C’est pourquoi il souhaite que d’autres person- nalités membres du CNDD soient interpellées pour livrer leur part de vérité dans cette tragédie qui a coûté la vie à plus de 157 opposants.
« Il ne faut pas tout mettre sur le compte de Toumba Diakité. Il y a d’autres personnes qui sont inculpées dans cette affaire. Il faut attendent qu’elles soient là pour que la vérité triomphe», espère M. Bah.
Le leader du Bloc libéral déclare pour sa part craindre une

éventuelle élimination physique de Toumba Diakité dans le but de cacher la vérité au grand public. « Il faut craindre qu’on cherche à se débarrasser pure- ment et simplement de Toumba Diakité et d’autres responsables du CNDD. On a tous été témoins de l’assassinat en prison du frère de Toumba. On se demande aussi si l’arrestation de Toumba Diakité n’est pas une manière de cacher la vérité.

Aujourd’hui, Conakry réclame son extradition. N’est-ce pas l’occasion de l’éliminer purement et simplement ?», s’interroge-t-il. Président du parti GRUP, Papa Koly Kourouma est ancien ministre de l’Energie, et actuel ministre d’Etat, ministre conseiller à la présidence. Il laisse entendre que c’est parce qu’il y a eu de la pression internationale que cette arrestation est intervenue. Pour lui, la justice

guinéenne disposait de plu- sieurs atouts pour arrêter Toumba depuis longtemps. M. Kourouma dit se poser des questions en attendant de «savoir le motif réel» de cette arrestation qui «ne devait être de la mer à boire (…) avec toutes les relations» qu’a la justice guinéenne.

Papa Koly Kourouma banalise d’ailleurs cette affaire d’arrestation.
A propos, il soutient que «notre pays est paradoxal». La preuve, selon lui, Dadis a déclaré qu’il veut rentrer en Guinée répondre devant la justice dans l’affaire 28 septembre, mais le régime Alpha Condé lui oppose un niet. Mais Toumba qui ne veut pas rentrer au pays, le régime demande son arrestation et son extradition.

Au regard de ce paradoxe, Papa Koly soutient qu’il y aurait une certaine pression internationale qui pèse sur les épaules frèles des décideurs du régime Alpha Condé, désormais obligés d’aller chercher Toumba à Dakar où il se coulait douce.

Par Aissatou Diallo

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Emmanuel Macron et les chefs d'Etats de l'Union Africaine

Dans le préambule de la Charte africaine de la démocratie,des élections et de la gouvernance, on peut lire ceci: “Nous, Etats membres de l’Union africaine(UA)

Dans le préambule de la Charte africaine de la démocratie,des élections et de la gouvernance, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !