Libre opinionPolitique

Alpha Condé est un putschiste récidiviste.

0
C’est un coup d’Etat militaire qui l’a porté au pouvoir en 2010. Malheureusement, grâce à ses puissants soutiens internationaux et leur force de frappe médiatique, la victoire du mythique opposant historique nous a été vendu.
Il a pris le pouvoir dans la violence et il l’a exercé dans la violence.
La Constitution du 7 mai l’empêche formellement de briguer un troisième mandat. Il avait l’obligation de respecter strictement les dispositions des articles 27 et 154 de la Constitution, mais que fait-il?
Il engage une nouvelle opération de coup d’Etat pour s’octroyer une présidence à vie.
Mais, cette fois-ci, la communauté internationale ne s’y trompe pas, elle le considère désormais comme un putschiste. Ça change tout pour lui. La CEDEAO, l’UA et le reste de la communauté internationale refusent d’entériner son coup de force. Il subira l’isolement et les sanctions internationales que mérite tout putschiste.
Notre combat pour le retour à l’ordre constitutionnel ne fait que commencer. Nous nous opposerons par tous les moyens à sa dictature. Nous ne lui laisserons aucun répit. Nous ne sommes nullement tenus d’obéir à des institutions inféodées à son pouvoir, ni à ses relais à l’intérieur du pays. Ce sont des forces occupantes qui doivent être combattues comme telles.
Nous devons impérativement nous réorganiser pour la nouvelle phase qui commence. C’est une lutte des populations martyres de Guinée. Celles et ceux qui les représentent ne doivent défendre que les intérêts bien compris du peuple et non se laisser manipuler par le pouvoir en participant à de faux dialogues ou en participant à des gouvernements d’union nationale.
D’ores et déjà, nous devons prévenir les émissaires de la communauté internationale, qu’il n’est pas opportun de dialoguer avec un putschiste tant qu’il ne s’engage pas à quitter le pouvoir. C’est un préalable, car quitter le pouvoir comme prévu par la Constitution est non négociable.
Aux jeunes résistants, preparez-vous à une lutte de longue haleine. Avec courage et détermination, vous avez fait ce dimanche 22 mars échec au référendum illégal d’Alpha Condé. Sa propagande ne peut pas couvrir le rejet massif de son élection par les Guinéens. Il disait hier qu’il est convaincu que les Guinéens voteront aujourd’hui dans le calme et la sérénité. Le pays brûle, il regarde ailleurs. Il faut être sans foi ni loi pour affirmer sans sourciller que les élections se sont déroulées dans le calme.
Comme toujours, ils se nourrissent du sang de nos jeunes combattants dont nous saluons la mémoire. On a eu encore notre lot de morts. Leur sacrifice ultime ne doit pas être vain, c’est pourquoi, nous devons poursuivre la lutte jusqu’à notre victoire finale.
“Ceux qui luttent, sont ceux qui vivent “.
Alpha Saliou Wann
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A LIRE APRES >>  As tech companies get richer, is it 'game over' for startups?
conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci !

Startups et PME, consultez et armez-vous juridiquement

Previous article

info COVID-19 Guinée : Deux nouveaux positifs hospitalisés au centre de Nongo

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like