Arabaguidi ? Je n'aurais jamais dû accepter cette p… d'enveloppe.
Abdoulaye Sankara
Abdoulaye Sankara

Arabaguidi ? Je n’aurais jamais dû accepter cette p… d’enveloppe.

Arabaguidi ? Je n’aurais jamais dû accepter cette p… d’enveloppe. L’autre fois, en voyage à Kindia, je sympathise avec un bon gars. Le mec est vraiment épatant. Chacun paie sa tournée de bière. On bisse. Et puis, on fait la belle. On est tellement content que l’on échange nos adresses. E

puis mon type, en rigolant, me demande un service. Il met 100.000 balles et une courte note dans une enveloppe et ferme avec la langue. Comme je retourne à Conakry le lendemain, je n’ai qu’à porter ça à son grand frère, Karim. J’accepte de bon coeur. Mais de retour à Conakry, ça chauffe trop pour moi. C’est la fin du mois, je suis inondé par les dettes, mouillé comme le barrage Kaléta et cette p… d’enveloppe est dans ma poche avec un bon 300.000 dedans, bien au sec.

Je n’ y tiens plus. Je prends les 300.000 balles dans l’enveloppe du type pour compléter le loyer. C’est plus fort que moi et le proprio lui aussi est plus fort que moi. Je suis un type droit comme une canette de Faxe et je rembourse une semaine plus tard. Je refais l’enveloppe et je me mets en route vers la maison de mon type. Et ça dure ! Il commence à pleuvoir. Le gars habite au diable. Je bouffe dix litres de carburant et je bois un bon litre de pluie sur ma moto. Une fois dans sa cour, soulagé mais dégoulinant, je demande Karim.

Karim n’est pas là. Instinctivement, je vais voir la vieille au fond de la cour. Une fois face à face, l’aïeule ne me plaît pas. Sa sauce sent mauvais et, au fond de ses yeux, on voit de la méchanceté et une longue vie de sales coups. Mais, pressé d’en finir, je remets ma lettre à la vieille et puis je file au service toujours sous la pluie.

J’avais raison de me méfier de la vioque. Car, trois semaines plus tard, mon type de Kindia s’est pointé chez moi à Conakry. A vingt heures, il m’a réclamé son argent. Depuis, je ne peux plus décapsuler la Guiluxe avec mes dents. Je n’ai plus de dents.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Aliou Bah MoDeL

N’acceptons pas de tomber dans le piège du manipulateur désespéré !

N’acceptons pas de tomber dans le piège du manipulateur désespéré ! À l’évidence, Alpha Condé …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !