Arabakhi di ? Tanatè ? Caramba ! elle a osé me faire ça.
Abdoulaye Sankara
Abdoulaye Sankara

Arabakhi di ? Tanatè ? Caramba ! elle a osé me faire ça.

Arabakhi di ? Tanatè ? Caramba ! elle a osé me faire ça. Cette fois-ci, je n’étais pas prêt à laisser passer cette connerie à laquelle ces veilles rombières de serveuses nous ont habitués depuis des années maintenant.

La meuf m’a supplié pour que je lui offre une bière qu’elle m’a toujours demandée et que j’ai toujours refusée. Mais ce lundi d’après Tabaski, j’étais particulièrement de bonne humeur.

Mieux, ma poche droite était plus lourde de feuilles que d’habitude. Alors j’ai décidé, en toute souveraineté et en connaissance de cause d’être généreux, ne serait-ce qu’une fois.
Je n’aurai pas dû vouloir partager une partie de plaisir avec cette vieillesse de gonzesse. Elle m’a donné l’impression qu’elle avait soif de bière.

Mais en réalité, c’était seulement mes sous qui l’intéressaient. Comme elle me prenait pour un con, alors elle a fait venir normalement une bière, avec la facture qui l’accompagne.

Elle a même posé la bouteille sur la table, devant moi. Comme pour me prouver qu’elle était prête pour me tenir compagnie. Mais dès que je me suis levé pour aller traire ma vache au pissoir, la go, elle, a disparu avec son breuvage.

En fait, elle voulait simplement me flatter. Et lorsque mon attention serait détournée, elle irait tranquillement échanger la bière contre de l’argent. C’est un mode opératoire qui m’était familier. Sauf que aujourd’hui-là, je ne m’y attendais pas. J’ai pensé qu’enfin, je pouvais me permettre de furtifs bons moments avec la serveuse moyennant une généreuse bière moussante. Je n’ai eu que me yeux pour le regretter.

Je me suis retrouvé comme un pauvre con à qui on soutire des sous avec son consentement.
A défaut de la compagnie marchande de la serveuse ingrate, je me suis rabattue sur ma bouteille de Guiluxe. Elle au moins, elle ne m’a pas filé entre les doigts.

Elle est restée-là, transpirante et prête à m’offrir, voluptueusement, tout le plaisir que j’attendais d’elle. Son honnêteté et sa fidélité ne m’ont jamais fait défaut.

Rien qu’à penser que j’aurais pu m’offrir deux fois plus de plaisir plutôt que de me coltiner cette vieille escroc de serveuse, j’ai mille raison de lui dire d’aller se faire cuire un oeuf. Tanatè ?

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Aliou Bah MoDeL

N’acceptons pas de tomber dans le piège du manipulateur désespéré !

N’acceptons pas de tomber dans le piège du manipulateur désespéré ! À l’évidence, Alpha Condé …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !