Temps de lecture : 1 minute

Contrairement à Moussa Dadis Camara, l’avion transportant Lansana Kouayé a bel et bien arrivé à l’aéroport international de Gbessia Conakry, l’heure prévue. Actuellement, le leader du PEDN se dirige vers le siège national de son parti à Ratoma-Bonfi.

Pour leur part, les militants et sympathisants des FPDD- dont le leader (Moussa Dadis Camara) a empêcher de revenir de son exil qui dure déjà plus de cinq ans- se sont énervés. Des jets de pierres ont été échangés à des gaz lacrymogène des forces de l’ordre.

Ce qui a créé une panique à l’entrée de l’aéroport. Avant de sauver sa tête, notre reporter a noté quelques arrestations de militants de l’ancien chef de la junte militaire par les forces aux ordre du régime actuel.

Quelques minutes avant le début des échauffourées, des rumeurs ont commencé à circuler sur une arrestation de Moussa Dadis Camara par la présidence guinéenne pour l’extrader à la CPI.

Ce qui est loin d’être fondé, étant donné que l’avion de l’ancien chef de la junte guinéenne a été empêché d’atterrir à Abidjan et ne s’est posé finalement qu’à Accra. Moussa Dadis Camara pourrait être renvoyé à son lieu d’exil à Ouaga 2000, au Burkina Faso, a expliqué à RFI Papa Koly Kouroumah, ministre conseiller à la présidence et proche de Dadis Camara.

A suivre !

Fatoumata Diouldé Diallo est à l’aéroport de Conakry pour Guineematin.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Guinée vote : ‘’Il y a six autres régions administratives dont les corrections ne sont entamées et ça demandera du temps’’

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.