Ou était la sécurité pour encadrer ces travaux du Ministère des travaux publics ?
Abdoulaye Bah
Abdoulaye Bah

Ou était la sécurité pour encadrer ces travaux du Ministère des travaux publics ?

Sans aucun doute, l’accident de nos collègues Abdoulaye Bah et Koria relance la question de la sécurité des journalistes.

Comment des jeunes ivres peuvent ainsi atteindre des journalistes et frôler un ministre?

Ou était la sécurité pour encadrer ces travaux du Ministère des travaux publics ?

N’y avait il donc aucun panneau de signalisation sur les lieux ?

Ces questions doivent trouver des réponses.

Est ce que cet accident qui a emporté ce talentueux Abdoulaye Bah aurait pu être éviter ?

OUI, si un dispositif de sécurité avait été mis en place pour éviter que ces ivrognes atteignent les journalistes.

Mais rien de tout cela. La justice doit être saisie

Repose en paix  Abdoulaye Bah.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Aliou BAH Président du MoDeL Membre du FNDC

Continuez de tuer des innocents puisque ça sert vos intérêts ignobles et ça vous fait plaisir !

Continuez de tuer des innocents puisque ça sert vos intérêts ignobles et ça vous fait …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !