Libre opinionPolitique

Chaque jour la violence gagne du terrain, nous risquons l’instabilité politique en Guinée. (Par kémoko Camara)

La violence, de quelque bord qu’elle provienne, doit être condamnée. La victime, de quelque bord qu’elle soit, mérite indiscutablement notre soutien et notre compassion.

Les coupables, qui qu’ils soient, doivent être identifiés et punis. Mais le responsable, le principal responsable de tout ce grabuge reste le président Alpha Condé. C’est son refus de respecter la légalité démocratique, son mépris pour l’intérêt général, qui sont entrain de faire basculer notre pays dans la violence. Parce que planifier les législatives sans l’UFDG, sans l’UFR, ni le PEDN ou le BL…

c’est vouloir d’une assemblée nationale non représentative du peuple, c’est mépriser l’électorat. Que le président Alpha recule, c’est la seule solution à tout ce grabuge. Chaque jour la violence gagne du terrain, nous risquons l’instabilité politique en Guinée. Que le Président prenne la mesure de la situation, qu’il écoute et tienne compte de la volonté de son peuple.

Sinon il sera le seul responsable des dérapages qui adviendront.
Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens!!!

kemoko Camara

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Guinée CNRD DÉCRET | Ministère de la Défense

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.