A LA UNELibre opinion

CNRD Reniement, vous dites? Quelle petitesse!

Reniement, vous dites? Quelle petitesse!

L’actuelle direction de la communication de la présidence, après avoir réalisé un reportage sur la rénovation de l’hôpital national Donka sans mentionner le Président Alpha Condé (principal artisan), nous dit ce soir que le colonel n’est pas dans le reniement. Non mais quelle foutaise ! Le peuple de Guinée dans sa diversité a condamné le fait d’inaugurer cet bel ouvrage sans mentionner le principal artisan, le président Alpha Condé. Les guinéens ont trouvé l’acte ingrat et petit. Et vous avez l’outrecuidance de venir nous présenter l’illégalité comme la norme à suivre. Non mais vous vous moquez de notre pays ou quoi?

Lorsque vous faites circuler les photos des PRG et les autres chefs de l’État, je ne sais pas ce que vous cherchez à faire admettre. Mais sachez que l’illégalité n’est pas à célébrer. Parce ça risque d’ancrer les mauvaises pratiques dans nos usages. L’on ne devient pas Président de la République en faisant assassiner une centaine de gardes présidentiels assermentés dans l’exercice de leur fonction. Le scrutin universel reste le seul moyen d’accession au pouvoir dans un état qui respecte le Souverain (le Peuple). Je préfère décevoir en restant sincère avec moi même, mais la Guinée n’a connu à ce jour que trois Présidents de la République. Le dernier reste et demeure le Président Alpha Condé.

A LIRE >>  Le Ministère de la fonction publique s’est fendu d'une circulaire de plusieurs bourdes, fautes, erreurs de syntaxes.

Ceci n’est nullement une sortie contre le Capitaine Dadis ou le Général Konaté. Je voudrais exprimer ici mon respect pour l’esprit révolutionnaire du Capitaine, tout comme j’ai un grand respect pour le Général Sékouba Konaté. Mais ce sentiment est inopposable à la grandeur et à l’intérêt de la Guinée. Ils seront à jamais honorés et célébrés à leur juste valeur comme des grands officiers qu’ils ont été. Des camps militaires, des avenues… porteront leurs noms. Mais il est temps d’en finir avec le militarisme en Afrique. Que la toge l’emporte sur les baïonnettes. Que la Guinée renoue avec l’alternance et la stabilité désormais. Que ceux qui veulent le pouvoir, prennent le risque de compétir dans l’arène politique.

La rupture de l’ordre constitutionnel n’est pas la norme, elle n’est par conséquent pas à célébrer, mais à condamner. Le Colonel doit son pouvoir à l’adhésion de la classe politique, y compris le RPG. Sinon n’oubliez pas que le président de la République n’a pas démissionné. Il reste à ce jour le légitime Président de la République. N’oubliez pas qu’aucun État n’a reconnu les putschistes. Seule la classe politique y compris le RPG a accompagné le putsch, et elle en paie le prix aujourd’hui. Que cela serve de leçon. On ne soutient pas l’illégalité.

A LIRE >>  Que Dieu bénisse la Guinée face que le guinéen ne soit plus un loup contre un autre guinéen. Amen

Que les thuriféraires de l’illégalité comprennent que promouvoir la légalité, ce n’est pas le reniement. Le reniement, c’est ruser à vouloir effacer son prédécesseur. Et promouvoir la légalité, c’est décourager les changements anticonstitutionnels, c’est encourager l’alternance et la stabilité, c’est défendre la République et ceux qui sont morts pour elle. Que les thuriféraires de l’illégalité en soient rassurés: « vous ne réussirez pas à vous maintenir. Vous n’êtes pas la norme, vous êtes l’exception. » Vos rituels de petit calibre n’y pourront rien, encore moins la démagogie.

Kémoko Camara
Front Républicain

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.