A LA UNEJustice et Droit

Décret justice Guinée : Si ce n’est pas une rétrogradation, c’est loin d’être un avancement. (Me Mohamed Traoré)

Le lundi 19 septembre 2022, le Président de la Transition a pris une décision d’affectations ou de nominations de magistrats. À travers ce décret, se dessine la composition de la future formation de jugement qui sera appelé à juger le dossier du « 28 septembre ». En réalité, cet acte semble être purement circonstanciel. Tout porte à croire qu’il s’agit de renforcer l’effectif du Tribunal de Première Instance de Dixinn, juridiction territorialement compétente pour connaître de cette affaire, dans la perspective de la désignation des magistrats qui vont gérer ce dossier. Sinon, comment comprendre que des présidents de tribunaux se retrouvent subitement  » simples juges »? La même question se pose à propos de procureurs de la République qui deviennent, sans aucune faute de leur part, des substituts du Procureurs de la République.

Si ce n’est pas une rétrogradation, c’est loin d’être un avancement. Mais puisqu’il s’agit de gérer un  » dossier spécial  » qui a dû mobiliser beaucoup de moyens, on peut imaginer qu’il est prévu une compensation pour les magistrats qui « acceptent » ainsi de descendre dans la hiérarchie judiciaire, même si cela s’apparente à une mesure circonstancielle. Sans compter qu’ils pourraient garder les avantages liés à leurs fonctions précédentes.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le règne par la ruse du Dictateur dans la fable du « Maître_singe »

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.