AfriqueEconomie Africaine

Le dernier monarque absolu d’Afrique prend la présidence de la SADC

0
Le roi du Swaziland
Le roi du Swaziland
Mode nuit

Le roi du Swaziland a officiellement pris, le 16 août, la présidence de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) à l’occasion du 36e sommet de l’organisation régionale tenu Mbabane.

Le roi Mswati III restera à la tête de la SADC durant une année. Mais son accession à la présidence de l’organisation soulève déjà de nombreuses critiques. Le Pudemo (People’s United Democratic Movement), une alliance de mouvements d’opposition du Swaziland, ce choix constitue «une insulte à la démocratie».

Le Swaziland est une monarchie absolue, où le roi gouverne par décret et s’oppose à l’instauration de la démocratie dans son pays. En 2004, il fait voter par le sénat une constitution renforçant sa mainmise sur la gouvernance du Swaziland. Mswati III a ainsi renforcé son pouvoir en faisant défendre des interprétations autoritaires de cette constitution, par exemple en interdisant à toute cour de justice la poursuite du roi ou de ses conseillers.

Alors que le Swaziland fait partie des pays les plus pauvres du monde, et que sa population est victime du Sida (25,9 % de personnes infectées) et de la sécheresse, le roi Mswati III est réputé pour sa passion pour les voitures luxueuses et les femmes. Le souverain aurait dépensé plus de 14 millions d’euros le mois dernier pour envoyer ses quinze femmes en vacances à Orlando aux États-Unis.

(Agence Ecofin)

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci !

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Afrique