La destitution du président de la Cour Constitutionnelle
Le président Kéléfa Sall
Le président Kéléfa Sall

La destitution du président de la Cour Constitutionnelle

« La destitution du président de la Cour Constitutionnelle ne peut survenir que si la Cour Suprême s’est prononcée sur les crimes, délits ou le parjure. Donc, la destitution ne serait qu’une conséquence de la décision de la Cour Suprême. On ne peut nullement destituer un président de la Cour Constitutionnelle dans les circonstances que nous avons connues. C’est un déni de justice auquel nous avons assisté. Les conseillers ont parlé d’empêchement, mais il n’y avait aucun motif d’empêchement.

L’empêchement est bien défini par les textes, le motif n’existait pas. Et, ils ont dit que Kèlèfa Sall aurait géré de manière opaque, mais il se trouve que l’opacité n’est pas une qualification juridique. Il fallait préciser s’il a volé ou détourné. Donc, ils n’ont pas donné de qualification juridique à cette histoire d’opacité. Et même si Kèlèfa Sall avait volé ou détourné, c’est la Cour Suprême qui devait le juger. Et, c’est seulement après ce jugement qu’il pouvait être destitué. Mais, c’est le président de la République qui a orchestré tout ça », estime le Professeur Salifou Sylla.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Me Mohamed Traoré

Aucune argutie ne peut justifier le fait de priver les représentants des candidats des copies du procès-verbaux de dépouillement des différents bureaux de vote.

Aucune argutie ne peut justifier le fait de priver les représentants des candidats des copies …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.