Politique

Edmond Jouve un ami du Président Alpha Condé lui conseil de rendre le tablier

SEULS LES VRAIS AMIS NOUS DONNENT DE BONS CONSEILS, ECOUTONS-LES.

En écoutant ce matin sur RFI dans « L’invité Afrique » de Christophe Boisbouvier, le Professeur Edmond Jouve, politologue français, deux éléments retiennent l’attention relativement à la Guinée.

Premièrement: il se présente comme un vieil ami du Pr Alpha Condé. Il ajoute qu’ils ont tous été professeurs assistants à la Faculté de Droit de Paris 1 ( Panthéon-Sorbonne). Ce qui confirme les propos d’une autre vielle connaissance du Président guinéen en l’occurrence le Pr Bertrand Badie, autre célèbre politologue français.

Ce dernier a affirmé également à propos de M. Alpha Condé qu’ils ont tous été de « jeunes assistants » à la Sorbonne. Même ce dernier n’a pas pu poursuivre sa carrière universitaire pour les raisons qu’il évoque dans son livre  » Une autre idée de la Guinée  » ( Entretien avec François Soudan).


Deuxièmement, il encourage la limitation du nombre de mandats présidentiels et conseille à son ami guinéen de ne pas briguer un 3ème mandat.

Me Mohamed Traoré avocat ex bâtonnier

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  La Guinée suspendue par l’UA et la CEDEAO : « ces deux organisations ont été complices de la crise » (Dr Faya Millimono)

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.