Guinée interdiction d'importation de véhicule de plus de 8 ans est tout simplement en déphasage.
Parc automobile à Conakry
Parc automobile à Conakry

Guinée interdiction d’importation de véhicule de plus de 8 ans est tout simplement en déphasage.

Nous pensons, du point de vue strictement philosophique, que cette décision du président n’est ni de mauvaise foi, ni injuste, ni illégale ; l’objectif étant de limiter la pollution principale source du réchauffement climatique et préserver la vie des guinéens.

Mais, dans le contexte actuel de notre pas, la décision est tout simplement en déphasage.

A notre avis, ce décret aurait trois implications :

Sur plan fiscal : sans être en mesure de vous donner un chiffre estimatif, nous savons avec certitude que cette décision impactera négativement et de façon sensible sur les recettes douanières pour la simple
raison : l’essentiel des véhicules qui traversent le cordon douanier ont une ancienneté au-delà du seuil autorisé par ledit décret.

Sur le plan économique : à moyen et long terme, à défaut des mesures d’accompagnement adéquates, nous assisterons sans doute à un déséquilibre notoire entre l’offre décroissante et la demande croissante de service de transport. Ceci pourrait pénaliser l’activité économique et impacter négativement sur la croissance. En cette période post-Ebola, nous croyons plutôt que le pays devra éviter tout handicap aussi insignifiant soit-il pour repartir de bon pied économiquement.

Sur le plan sociopolitique : aujourd’hui, nul n’ignore que beaucoup de nos compatriotes vivent de l’importation et la commercialisation de véhicules. Il est clair que, tel que veut le décret, cette activité deviendrait de plus en plus insoutenable pour la plus part d’entre eu compte tenu de la montée en flèche du montant du capital et du fond de roulement nécessaires.

Cela entraînerait progressivement des difficultés financières et l’arrêt définitif du business. Et, par ricochet, toutes les familles qui sont liées directement ou indirectement se retrouveraient en difficultés ; ce qui n’est pas sans conséquence politique, c’est-à-dire frustration et du support populaire du président. Il est également nécessaire de rappeler que la rareté des moyens de transport entrainerait forcement des mécontentements qui pourraient déboucher sur des soulèvements populaires.

Nous estimons, que les réflexions qui ont sous-tendues cette décision n’ont pas été suffisamment affinées pour tenir compte des implications que nous avions mis au jour dans cet article. La bonne décision pour atteindre les objectifs du décret à notre avis, aurait été d’initier des structures de contrôle technique et de n’autoriser dans la circulation que les véhicules remplissant les conditions du rapport technique.

Dans les pays développés notamment la France, peu importe la date de mise en circulation, c’est le rapport technique du contrôle qui compte. Nous venons mal dans ce cas pourquoi, dans un pays dont le niveau de revenu est très faible et les sources de revenu également très rares, on peut envisager des mesures de ce genre.

EN fin, nous proposons au président de réfléchir à d’autres solutions autres que celle envisagée qui lui permettraient d’atteindre son objectif avec le moindre coût possible.

Par Kaba Ousmane, diplômé en Master 2 Banque et Marchés Financiers à Tours (France )

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Ousmane Gaoual Diallo

Quand on persécute un Ousmane Gaoual avec son background pour ses convictions politiques, on promeut un Mouctar Diallo avec son incompétence pour son opportunisme et sa lâcheté, on comprends aisément, le niveau d’inversion de valeurs dans notre pays. 

Quand on persécute un Ousmane Gaoual avec son background pour ses convictions politiques, on promeut …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.