Ibrahima Kalil DIALLO est l’une des révélations de la nouvelle génération de journalistes Guinéens
Ibrahima Kalil DIALLO

Ibrahima Kalil DIALLO est l’une des révélations de la nouvelle génération de journalistes Guinéens

A seulement 30 ans et quelques, Ibrahima Kalil DIALLO est l’une des révélations de la nouvelle génération de journalistes Guinéens. Pourtant, le parcours de ce jeune n’a pas été un « long fleuve tranquille ».
D’abord, à sa naissance, son père (imam) rentre en Guinée après avoir tout perdu en Sierra Léone. A Conakry, son seul réconfort, est d’apprendre la naissance d’un petit garçon (Kalil) sous son toit.
IKD connaitra une enfance difficile dans un couple qui vit dans la débrouillardise.
Très versé dans la religion musulmane, son père l’inscrit à l’école franco arabe. En classe de 6ème année, Ibrahima Kalil échouera deux fois, avant de décrocher son CEP. Un échec qui se justifie par la difficulté qu’ont les élèves des écoles franco-arabe, à allier la langue liturgique (arabe), au français comparativement aux autres apprenants de l’école française.
Depuis son entrée en 7ème année, Kalil enchaine les succès. C’est ainsi qu’il décroche en 2012, son diplôme de relations internationales au département sciences po de l’université général Lansana CONTE de Sonfonia.
Pendant ses études, le jeune Kalil a exercé durant trois ans, le métier de gardiennage en vue d’assister ses parents à joindre les deux bouts.
Pour faire « ses armes » avec pour ambition d’exercer la politique un jour en Guinée, Kalil a embrassé le journalisme. Ainsi, il fait ses premiers pas à la Radio Communautaire Familia FM. Quelques années plutard, il rejoint la Radio Planète FM ensuite City FM. Avant de déposer ses valises à HADAFO Medias, le groupe de médias, le plus en vogue du pays.
C’est justement à HADAFO médias, qu’Ibrahima Kalil DIALLO révèle au grand jour, son talent de journaliste reporter, présentateur et animateur (Radio-télé). Aujourd’hui, il est parmi les journalistes clés de cette boite.
Pour lui, la jeunesse n’obtiendra rien sur un plateau d’or. Les jeunes doivent batailler dure pour se faire une place au soleil. Pour y arriver, il faut d’abord, s’armer de courage, de persévérance avec à la clé, une formation de qualité.
Au lieu d’être le futur, les jeunes doivent marquer le présent pour mieux amorcer l’avenir. Kalil pense qu’il faut allier respect et humilité auprès des anciens en vue de bien profiter de leurs expertises.
Il est temps de mettre fin à l’oisiveté au profit de la culture de la méritocratie.
Amadou Diouldé DIALLO Journaliste à City FM.
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

mon domicile est encerclé par la police

Le scorpion et la grenouille

Le scorpion et la grenouille Avez-vous entendu l’histoire du scorpion et de la grenouille ? …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.