[INTERVIEW DU MINISTRE DE LA SECURITE SUR L'AFFAIRE DU BOUCLIER HUMAIN DE WANIDARA]
Policier coupable d'avoir utiliser une femme comme bouclier humain à Wanindara

[INTERVIEW DU MINISTRE DE LA SECURITE SUR L’AFFAIRE DU BOUCLIER HUMAIN DE WANIDARA]

Lors de l’interview accordée par l’émission “Entretien avec
LG” de Lucien Beindou Guilao, Tob Balde a interpellé le Ministre de la sécurité en ces termes ” Si dans l’affaire du bouclier humain de Wanidara tous les suspects ont été identifiés ,pourquoi c’est seulement le suspect peulh qui a été présenté à la télé”
Réponse du ministre :

” En droit la responsabilité est individuelle, nous avons présenté le suspect qui s’est effectivement servi de la dame comme bouclier humain, les autres ramassaient et lançaient des cailloux”

Quelques questions qui méritent d’être posées

1) Ses explications sont-elles convaincantes?

2) Présenter tous les suspects n’aurait-il pas lever le doute émis par nombre de guinéens sur la volonté du pouvoir de gérer cette affaire dans une opacité totale?

3) A-t-il cherché à salir la communauté Peulh comme l’ont soutenu certains??

4)Qu’est ce qui est choquant dans l”affaire : Le fait que les autres suspects n’aient pas été présentés à la télé? Le fait qu’on ait présenté le seul suspect peulh à la télé?

NB: Si tu sais que t’es pas capable de débattre en toute bienséance et sans insultes, tu peux passer ton chemin.

Dans la même discussion l’avocat Me Mohamed Traoré apporte son analyse

Le Ministre de la Sécurité dit qu’en droit la responsabilité est personnelle. Cela supposerait qu’il a déjà situé la responsabilité de chacun des policiers que l’on voit dans cette vidéo.

Pourquoi, alors saisir le conseil de discipline? Par ailleurs, si le policier Lama a été le seul à se servir de la dame comme bouclier, ses collègues ont été témoins de la scène et n’ont pas empêché cela. Ils l’ont vu traîné cette pauvre femme sur une certaine distance.

Ils pouvaient savoir que la femme était en danger du fait à cause des jets de cailloux. Le fait de laisser faire Lama est peut-être moins grave que le fait d’utiliser la femme comme bouclier, mais c’est un manquement. Pour cette raison, chacun d’entre eux devait être identifié.

Le fait de poser le débat sur le plan ethnique est cartes regrettable. Mais la conséquence de la mauvaise communication et même de la duplicité du gouvernement sur les violences dans ces quartiers.

Nos ministres et même le Président ont eu des discours pleins de contrevérités au sujet de ces violences. Ils sont restés systématiquement dans le déni. En fin de compte, les citoyens témoins ou victimes de ces exactions n’ont plus aucune confiance en eux.

Par Kerfalla Cissé/facebook

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

FNDC

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance (communiqué) !

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !