Politique

Invité Afrique rfi : Aboubacar Sylla le 3e mandat «pas à l’ordre du jour aujourd’hui en Guinée»

En Guinée, un policier qui avait fait usage d’une arme létale lors d’une manifestation vient d’être mis aux arrêts. C’est l’une des rares mesures de sanction prises jusqu’ici suite à ce genre d’actes et elle intervient alors que les manifestations contre un projet de troisième mandat, la semaine dernière, ont conduit à la mort d’au moins trois personnes. Pourquoi si peu de sanctions ont-elles été prises jusqu’ici suite à l’usage de la violence dans le cadre du maintien de l’ordre ? Quelle lecture les autorités guinéennes font-elles par ailleurs des marches qui ont eu lieu la semaine dernière ? Pour en parler, notre invité est le porte-parole du gouvernement, Aboubacar Sylla. De passage à Paris, il répond aux questions de Laurent Correau.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  CEDEAO ko "Le contrôle est sous la situation..." (Humour)C'est

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.