votre espace publicite 2018

La communaute internationale exasperée exige la CENI recule

La communaute internationale exasperée exige la CENI recule
VOTRE NOTE

Deux semaines après la tenue des élections législatives du 28 septembre, les résultats provisoires ne sont toujours pas disponibles. Les guinéens qui vivent une crise post-électorale redoutent des violences après une annonce des résultats provisoires. Matoto, circonscription qui  regorge une énorme potentialité est visée par les deux mouvances politiques, présidentielle et d’opposition.

C’est dans cet imbroglio électoral, les représentants de la communauté internationale ont dans une déclaration sommé la CENI de publier les résultats avant le mardi, jour annoncé pour la fête de tabaski. La communauté internationale n’a pas caché sa préoccupation par rapport aux retards pris dans la publication des résultats provisoires.

Pour sortir de ce retard, les représentants des institutions internationales ont invité  les partis politiques à coopérer pleinement pour aboutir à la publication des résultats de la circonscription de Matoto.

 

Interrompus depuis plusieurs jours,  la CENI a dans une brève déclaration annoncé la reprise du décompte de Matoto. Selon cette note de l’institution chargée d’organiser des élections, cette reprise va permettre d’annoncer « rapidement » des résultats de cette circonscription qui attire l’attention de tout le monde particulièrement les acteurs politiques.

 

Les leaders politiques de l’opposition qui jusqu’ici n’ont pas défini une stratégie attendent les résultats de la circonscription de Matoto pour décider des démarches à suivre. La mouvance présidentielle qui devance légèrement l’opposition suit de près l’évolution de cette circonscription pour espérer remporter une majorité à l’assemble. C’est dire que même si jusqu’ici les élections législatives du 28 septembre se sont déroulées dans des conditions apaisées, la crainte de montée de tension hante les esprits après une éventuelle publication des résultats de la seule circonscription qui reste.

A LIRE >>  Fodé Oussou demande à Bantama Sow de se taire !

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

L'information en continu

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos.Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS ou sur Facebook et lisez d'autres articles intéressants :

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.