La société guinéenne est une société moralement malade.
Sow Boubacar, CH
Sow Boubacar, CH

La société guinéenne est une société moralement malade.

La cohésion sociale est la meilleure assurance de santé morale d’une société. Cela étant, on peut affirmer sans être alarmiste ou tomber dans exagération, que la société guinéenne est une société moralement malade.

Partant, c’est le pire héritage que Mr Alpha Condé laissera à son futur successeur à la tête de l’État Guinéen qui s’effondre de jour en jour.

Ceux qui donnent l’impression d’être heureux et content de leur situation actuelle, angoissent intérieurement pour un lendemain qui risque potentiellement de déchanter.

Pour les autres, depuis 10 ans, l’angoisse demeure leur quotidien et ne survivent qu’avec l’espoir que les choses changent positivement, demain.

Que Dieu bénisse la Guinée

Sow Boubacar, CH.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

FNDC

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance (communiqué) !

Interdiction de la manif du 29 septembre : le FNDC maintient sa marche sous la …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !