L'armée et la police guinéenne installe la terreur en haute banlieue
L’armée et la police guinéenne installe la terreur en haute banlieue

L’armée et la police guinéenne installe la terreur en haute banlieue

Alpha Condé et ses ministres de la sécurité et de la défense installe la terreur par les armes pour faire-valoir son putsch constitutionnel.

Après des heures de résistances dans la haute banlieue, les militants du mouvement FNDC Front national pour la Défense de la Constitutions ont fait reculer la police ; pour leur venir en aide des ordres, on été donnée à l’armée guinéenne d’épauler la police pour réprimer les manifestations à Wanindara. 

Abdoulaye Oumou Sow à tweeter plusieurs photos ou on voit des dizaines de pick-ups de l’armée guinéenne armée jusqu’aux dents. Mais le peuple martyr de Guinée résiste, conformément à l’article 21 de la Constitution. En images, la militarisation de la zone de Sonfonia par l’armée. Insiste l’opposant aux 3 mandats d’Alpha Condé.

L’armée et la police guinéenne installe la terreur en haute banlieue

L’armée et la police guinéenne installe la terreur en haute banlieue

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Alpha Condé

Myriame Naila Conté nommée ministre chargée du suivi des passations de marchés

Dans un décret publié ce lundi soir sur les médias d’État, le président de la …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.