Les petites entreprises représentent près 70% de l’emploi mondial

[ad_1]

Selon un rapport de l’organisation internationale du Travail (OIT) publié le 10 octobre dernier, la contribution à l’emploi total des travailleurs indépendants, des microentreprises et des PME (*) est largement majoritaire dans les 99 pays étudiés (l’Amérique du Nord n’a pas été prise en compte dans l’étude). Elle est estimée à 70% sur l’ensemble des secteurs. « Des différences considérables existent cependant selon les pays et les régions, les groupes de revenus à l’intérieur des pays, les secteurs ou les entreprises formelles ou informelles » expliquent les auteurs du document.

Le travail indépendant très présent dans les pays à bas revenus

L’un des résultats important de cette enquête réalisée à partir de données inédites est que le travail indépendant représente plus de 54% de l’emploi total dans les pays à bas revenu. Viennent ensuite les établissements ayant entre 2 et 9 personnes (environ 35%), les sociétés ayant plus de 50 employés (environ 10%) et enfin les entreprises ayant entre 10 et 49 personnes (environ 5%) dans cette catégorie de pays.

En revanche, dans les pays développés, la situation est opposée. La contribution des indépendants à l’emploi total est minoritaire (10%) alors que celle des établissements ayant plus de 50 salariés représentent 40% des actifs en emploi. Le salariat reste dominant sur le marché du travail dans les pays occidentaux malgré la multiplication des microentreprises en France. Dans l’économie tricolore, 11,7% des personnes qui avaient un emploi sont non-salariées selon de récents chiffres de l’Insee avec une proportion quasi stable depuis des années.

A LIRE >>  Tribune : Sous Alpha Condé, la Guinée devenue un Etat de non droit (Ibrahima DIALLO FNDC)

62% de l’emploi total concerne le secteur informel

Le poids du secteur informel dans l’économie mondiale est prépondérant. D’après des chiffres communiqués par l’institution internationale, 62% de l’emploi réside dans le secteur informel des 99 pays étudiés. Evidemment des disparités majeures existent en fonction de la taille et la richesse des pays. Il peut dépasser des niveaux spectaculaires à plus de 90% dans des pays comme Madagascar, le Mali, le Bénin ou la Côte d’Ivoire. À l’opposé, il reste inférieur à 5% dans de nombreux pays en Europe comme la Belgique, le Luxembourg ou le Danemark.

« La part dans l’emploi du secteur informel est inversement corrélée avec le revenu par habitant, puisqu’elle varie de moins de 5 pour cent dans plusieurs pays à revenu élevé à plus de 90 pour cent dans beaucoup de pays à faible revenu » résume l’OIT.

Dans le secteur informel, les femmes sont bien plus exposées que les hommes à des situations de vulnérabilité selon l’étude. Si on retrouve plus souvent des hommes dans l’économie parallèle, les femmes occupent des postes de travail domestique comme le travail à domicile ou les aides de famille. « Les pays en développement ont une plus forte proportion de femmes dans l’emploi informel que les hommes. Sur le continent africain, 89% des femmes occupant un poste sont employées dans l’économie informelle ». Par secteur, l’agriculture occupe une place importante dans l’économie informelle. « La majorité des travailleurs sont indépendants et sont presque tous employés dans le cadre d’arrangements informels » indique l’OIT.

A LIRE >>  GUINEE : COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA PROTECTION CIVILE

> Lire aussi : Deux milliards de personnes travaillent dans l’économie informelle

(*) L’organisation internationale du travail a une typologie spécifique pour classer les entreprises en fonction de leur taille. Les microentreprises (2 à 9 salariés), les petites entreprises (10 à 49 salariés) et les moyennes et grandes entreprises (50 salariés ou plus



[ad_2]
Copyright Source link

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.