Libre opinionPolitique

Libre opinion : Alpha Condé Opposant, il vitupérait contre le général Lansana Conté

    0
    Le président guinéen Alpha Condé, le 17 août 2017 à Ouagadougou | AFP:Archives | Ahmed OUOBA
    Le président guinéen Alpha Condé, le 17 août 2017 à Ouagadougou | AFP:Archives | Ahmed OUOBA
    Mode nuit

    Alpha Condé, le summum de l’irresponsabilité. Opposant, il vitupérait contre le général Lansana Conté, coupable selon lui de l’état de faillite de la Guinée. Au pouvoir, il continue toujours de se défausser sur les autres, il n’est jamais responsable de rien. Depuis neuf ans, qu’il est pouvoir, il continue de s’acharner sur les anciens premiers ministres, qu’il accuse d’avoir mis à terre notre pays.

    Que nous dit-il du PNDES 2016-2020 qui a bénéficié d’un accord de financement de 21 milliards de dollars? Ou de l’accord avec les Chinois de 20 milliards de dollars? Ne trouvez vous pas scandaleux l’état de délabrement généralisé des infrastructures de notre pays qui contraste avec l’annonce triomphale de l’obtention de ces deux gros montants pour les financer?


    C’est cet Alpha Condé, qui n’a pour seule compétence, que tenir des promesses, qui est prêt à brûler le pays pour pouvoir briguer un troisième mandat. Un troisième mandat pour quoi faire? Concrètement, qu’est-ce qu’il va faire en cinq ans, qu’il n’a pu faire en dix ans?


    Une nouvelle décennie de perdue pour la Guinée. Allez visiter Abidjan, Dakar, Accra, Nairobi, Kigali ou Addis Abeba pour vous rendre compte de notre retard. L’Afrique avance, c’est la Guinée qui recule.
    Pour justifier son manque de projet pour développer notre pays, l’incurie et l’inefficacité de son gouvernement, il pointe du doigt les anciens premiers ministres, les manifestations, Ebola etc.


    Au moment où il nous occupe dans des crises électorales interminables, des débats inutiles sur la nouvelle Constitution, le pillage en règle de nos mines continue. L’argent coule à flots pour le clan très restreint autour de lui. Nous sommes à plus de 60 millions de tonnes de bauxite exportées par an, dont la Guinée ne reçoit que des miettes. Hormis les mines, aucun investisseur ne pointe à l’horizon, nos PME sont en faillite à cause de l’effet d’éviction (les banques ne financent que les déficits publics de l’Etat au lieu de l’économie réelle), la dégradation des infrastructures routières freine les échanges commerciaux, le chômage de masse frappe de plein fouet les jeunes, les populations sont paupérisées et l’avenir pour tous est incertain. Notre pays sombre inexorablement dans les profondeurs abyssales de la pauvreté.


    Au moins, pour des raisons économiques, pour notre survie, levons nous massivement pour faire échec au projet de 3 ème mandat d’Alpha Condé.


    Dès lors, qu’il s’est engagé dans l’illégalité, son mandat doit être écourté comme ce fût le cas pour Blaise Compaoré. Il n’y a aucune alternative à son départ du pouvoir.

     

    Par Alpha Saliou Wann


    conakrylemag Magazine
    Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    You may also like