Archives des Libre opinion - Page 4 sur 84 - Conakrylemag News de la Guinée

Libre opinion

Des gros mots du genre, ” Il faut que l’opposition se réinvente” sont tout simplement vides de sens.

Me Mohamed Traoré

Partout dans le monde, une opposition politique est un groupe de pression face au pouvoir en plus d’être une alternative. Une opposition qui n’a aucun moyen de pression sur le pouvoir n’en est pas une. Face à un pouvoir qui dérive vers l’autoritarisme et qui ne cède que ce qu’il veut bien céder, il est difficile d’obtenir quelque concession que …

Cliquez pour lire la suite »

Ahmed Kourouma n’est pas dans l’émission des GG pour faire du journalisme avec des analyses se situant au-delà de ses émotions personnelles.

La jeunesse ou la vieillesse c’est ne pas l’âge; c’est la fraîcheur ou la sécheresse de l’esprit. Ahmed Kourouma qui qualifie les élections nigériennes «d’escroquerie» en vilipendant ce qu’il appelle «la démocratie à l’occidentale» en référence à la nécessité d’alternance dans une démocratie, est un homme de Cro-Magnon. Ce n’est pas parce qu’on a pas réussi à se faire une …

Cliquez pour lire la suite »

Me Mohamed Traoré rend un vibrant hommage à Mahmadou Issoufou Il mérite tous les hommages.

Alpha Condé Mahamadou Issoufou

Cet homme aurait pu arguer du fait que son pays est très fortement touché par le phénomène du djihadisme pour s’accrocher au pouvoir. Certains l’ont fait pour bien moins que ça. Mais il admis qu’il n’est pas indispensable et qu’il existe d’autres Nigériens aussi capables que lui de conduire les destinées. Il mérite tous les hommages.

Cliquez pour lire la suite »

Makanera Kaké Un président de la République ne peut pas sanctionner son peuple en fermant les frontières juste parce qu’il a envie.

Notre souhait, dans l’espace CEDEAO, c’est la libre circulation des personnes et leurs biens. Un président de la République ne peut pas sanctionner son peuple en fermant les frontières juste parce qu’il a envie. Un président ferme les frontières de son pays, parce qu’il veut protéger son peuple. Il évalue les risques qui pèsent avant de prendre la décision. Pendant …

Cliquez pour lire la suite »

Guerre de positionnement politique : la bataille des éléphants… aux pieds cassés

Aliou BAH MoDeL

Il est naturel que lorsqu’un régime illégitime et violent, porté par un octogénaire, montre des signes indéniables d’essoufflement, les acteurs politiques en général et ceux qui se croient plus rusés en particulier, aiguisent leur appétit à travers des spéculations objectives ou erronées sur le futur proche. En ce qui concerne notre pays, la pratique consiste à nouer des alliances tacites …

Cliquez pour lire la suite »

Bella Bah “Si Alpha CONDE n’avait pas fermé les frontières Guinéennes avec le Sénégal..”

Bella Bah FNDC

Si Alpha CONDE n’avait pas fermé les frontières Guinéennes avec le Sénégal, demain les vaccins contre EBOLA aurait pû être en Guinée à travers Labé puis Mamoun et Kankan ainsi que Nzérekoré, par voiture comme les vaccins sont dejà à l’aéroport de Dakar. Pour une fois, il devrait penser aux Guinéens, en ouvrant cette frontière au moins pour 48h afin …

Cliquez pour lire la suite »

Les politiciens sous-marins déguisés en opposants opportunistes au service d’un régime aux abois

Sow Boubacar, CH

Les politiciens sous-marins déguisés en opposants opportunistes au service d’un régime aux abois. Les prétendus frondeurs du FNDC sont à la solde de Mamadou Sylla, lui-même à la solde du pouvoir. Mamadou Sylla qui rêve debout avec sa promesse de mettre fin aux manifestations de rues, doit savoir avec l’aide de ses nouveaux conseillers en mal de prébendes, que manifester …

Cliquez pour lire la suite »