L'institution nationale indépendante des droits humains renvoie dos à dos le Gouvernement, les forces sociales...
Manifestation à Conakry un pickup de la police caillase

L’institution nationale indépendante des droits humains renvoie dos à dos le Gouvernement, les forces sociales…

Au lieu de condamner l’abus d’autorité du Gouverneur de la ville de Conakry, l’usage excessif de la force dans le maintien d’ordre des services de sécurité au regard de l’article 6 de la Constitution, l’institution nationale indépendante des droits humains renvoie dos à dos le Gouvernement, les forces sociales, le syndicat et services de sécurité ‘au détriment de son rôle de promotion et de protection des droits humains.

Le médiateur de la République s’est aussi emmuré dans un silence assourdissant face à ces violations des libertés individuelles et collectives pourtant consacrées dans le titre 2 de la Constitution ‘sous l’oeil indifférent des députés ainsi que de la Cour constitutionnelle dans son rôle de régulateur des activités et fonctionnement des organes de l’Etat.

Nous rappelons à l’attention du Premier ministre que l’ordre public est dans la loi qui l’encadre . Cet ordre public est protégé par les magistrats assis surtout debout qui ne sont soumis dans l’exercice de leurs fonctions qu’à l’autorité de la loi suivant le fondement de l’article 109 de la Constitution et de la loi organique 054.

Les magistrats assis et debout ne sont donc pas soumis à la volonté de ce Premier ministre. S”il veut nous sommes prêts en débattre avec lui ou ses représentants.

 

Moussa Iboun Conté

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Habib Marouane Camara Journaliste.

Plainte annoncée par la CENI contre un des commissaires : Trois erreurs commises par l’institution

Plainte annoncée par la CENI contre un des commissaires : Trois erreurs commises par l’institution …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !