Temps de lecture : 1 minute
VOTRE NOTE

La Guinée s’enfonce davantage dans une crise post-électorale après le scrutin du 28 septembre dernier. A l’issue d’une plénière tenue à huis clos, les principaux opposants au régime du Président Condé ont décidé de se retirer des activités des comités de veille, de suivi et de centralisation de la CENI .

D’après Sidya Touré de l’Union des forces républicaines (UFR), l’opposition Pokies maintient sa demande d’annulation des élections du 28 septembre. Les opposants continuent de dénoncer des anomalies et des « mascarades électorales » orchestrées selon eux par le gouvernement et la commission électorale. Toujours lors de cette réunion, l’opposition a réitéré son appel aux militants et sympathisants et se tenir « prêts » pour répondre à toute invitation de manifestations de rues.

 
AMINATA.COM

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  la Première Dame de Guinée représentant le Président Alpha condé à la lévée du corps de Babacar N'diaye ancien Président e la BAD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.