votre espace publicite 2018

L'opposition met en garde le gouvernement et la CENI

L'opposition met en garde le gouvernement et la CENI
VOTRE NOTE

Déclaration:

« L’Opposition Républicaine se félicite de la forte mobilisation du peuple de Guinée dont la maturité et l’attachement aux valeurs de démocratie et de paix ont été salués par l’ensemble de la communauté internationale, à l’occasion du vote du 28 septembre dernier.

Une telle avancée n’a été rendue possible qu’en raison du sens élevé de responsabilité des leaders politiques de l’opposition qui ont sensibilisé leurs militants et sympathisants et lancé sur tout le territoire national, des mots d’ordre de paix et de tolérance, à l’approche du scrutin.

Malheureusement, le pouvoir et la CENI œuvrent, par des manœuvres de tous genres, au détournement des suffrages exprimés par les Guinéens dans le but de proclamer des résultats non conformes au verdict des urnes.

En effet, il a été mis en évidence l’organisation d’une fraude massive dans certaines circonscriptions électorales et plus particulièrement en Haute Guinée, Guinée Forestière et Basse Guinée où ont été enregistrées une immixtion importante de membres du gouvernement et une interférence directe d’administrateurs territoriaux dans le processus électoral, depuis les bureaux de vote jusqu’aux centres où siègent les commissions administratives de centralisations des votes ;
L’Opposition Républicaine attire, en particulier, l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les violations et manquements suivants qui ont émaillé le vote et qui entachent sa régularité et sa crédibilité. Il s’agit de faits avérés, établis par des témoignages concordants, par des documents irréfutables  et même par des constats dûment effectués par des missions d’observation électorale présentes en Guinée :

A LIRE >>  Guinée : Les cambistes préoccupés par la hausse des taux de change

Le refus de la CENI, sur injonction des autorités politiques actuelles, de procéder à la correction des graves anomalies qui furent à la base du report de quatre jours du scrutin au terme des discussions des 20 et 21 septembre dernier (omission de nombreux électeurs, délocalisation de bureaux de vote, éloignement d’électeurs de leurs bureaux de vote, désordre entretenu dans l’édition et la distribution de cartes d’électeur…) ;
La substitution de Procès-verbaux (PV) authentiques par des PV préétablis non conformes à la réalité des suffrages réellement exprimés dans les bureaux de vote ; de véritables structures occultes ont été créées par des membres du Gouvernement et des hauts officiers de l’armée pour superviser Online Casino les opérations de falsification et de substitution des PV ;
L’invalidation volontaire et arbitraire de certains PV favorables à l’opposition ;
L’intervention intempestive des autorités administratives et même militaires dans les locaux des commissions de centralisation des résultats ;
Le bourrage d’urnes dans certaines circonscriptions électorales de la Haute Guinée (cas de Kouroussa par exemple) où le nombre de votants excédaient parfois l’effectif total des électeurs inscrits des bureaux de vote ;
L’expulsion d’assesseurs de l’opposition de certains bureaux de vote et de centres de centralisation des votes dans le but évident de créer un huis-clos favorables aux manipulations de résultats ;
L’ouverture de bureaux de vote clandestins non officiellement répertoriés dans des zones favorables au pouvoir ;
Le vote multiple de militaires dans des bureaux de vote dédiés aux électeurs civils ;
Les ruptures récurrentes de bulletins, d’enveloppes et d’encre indélébile dans les bureaux de vote, en particulier dans les zones favorables à l’opposition.

Toutes ces violations graves du Code Électoral et ces nombreux manquements aux règles de transparence et d’équité ont pour conséquence d’entamer sérieusement la crédibilité de ce scrutin qui cristallise pourtant les espoirs de paix, de démocratie et de développement de tout un Peuple.

L’Opposition Républicaine informe l’opinion de la volonté des autorités politiques et de la CENI de publier des résultats non conformes aux suffrages effectivement exprimés par les Guinéens le 28 septembre 2013. Elle met en garde le Pouvoir contre toute tentative de fraude électorale et réitère sa ferme volonté de s’opposer à tout tripatouillage des résultats sortis des urnes. Elle confirme qu’elle défendra chèrement sa victoire électorale acquise au prix de nombreux sacrifices consentis par le Peuple de Guinée.
L’Opposition guinéenne rassure qu’elle ne cèdera pas à l’intimidation et à la menace brandie par les autorités politiques actuelles qui expriment publiquement leur volonté d’entraver l’exercice des droits de manifestation et de cortège.

Tous les partis politiques membres de l’Opposition guinéenne exhortent leurs militants et sympathisants ainsi que tous les citoyens épris de justice et soucieux de l’avenir démocratique de la Guinée à rester mobilisés pour défendre leur idéal de paix, de justice et de liberté. »

A LIRE >>  Le JT de la RTG Koloma du 27/07/2017

Conakry, le 02 octobre 2013

L’Opposition Républicaine.

 

AMINATA.COM




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

Recommandez pour vous

3 Commentaires

  1. Co

    Vraiment Alpha conde na pas honte de lui et de son pouvoir des veille personnes qui vienne voté et toi et ton pouvoir se met a les modifier c’est pour ne rien le pays est en marge de progression, j’ai vraiment honte de dire que je suis d’originaire de la guinée

    Reply
  2. diallo

    alpha conde est sans etat d’ame pour le peuple de guinee il est pres a sacrifier les guineens pour subvenir a ses fin donc levons nous et disons no a ce SDF sans ame

    Reply
  3. TS

    MERCI A L’OPPOSITION
    Hermann Hesse disait, il y’a plus de 50 ans, que « L’être humain ne dispose pas d’une grande capacité de penser ; même le plus intellectuel et le plus cultivé des hommes voit le monde et sa propre personne à travers un prisme de formules très naïves, simplificatrices, qui travestissent la réalité. »
    Cette citation est, au regard de ce qui se passe en Guinée aujourd’hui, d’autant plus d’actualité qu’elle définit très exactement le comportement des dirigeants de notre soit disant opposition Guinéenne : une naïveté pure, dure et chronique. Fait auquel il faut ajouter une envie aveugle d’accéder à un pouvoir qui ne servira en réalité que très peu de Guinéens et Guinéennes.
    En effet, l’opposition vient à travers cette soit disant élection législative de LEGITIMER le pouvoir que cette « communauté internationale » à laquelle elle croit corps et âme a donné à Alpha et son clan après les élections de 2010.
    Contrairement à ce que l’on peut naïvement penser, ceci n’est pas qu’une autre élection de perdue.
    Ce qui vient de se passer est une catastrophe aux conséquences incalculables, mais oh combien prévisibles si seulement on avait regardé la réalité de la Guinée dans les yeux au lieu de rêver à un miracle. Sinon, honnêtement, qui peut, du jour au lendemain, croire qu’un aventurier ethnocentriste, inculte, vulgaire comme Alpha peut respecter la voix d’un peuple qu’il méprise ? Qui peut faire confiance à quelqu’un qui a inventé de toutes pièces des coups d’Etat en attaquant sa propre résidence ? Qui utilise un journal satirique (Le Canard Enchaine) pour perpétuer le complot permanent comme son idole ?
    Désormais, Alpha et son clan vont avoir tous les pouvoirs dont ils ont besoin pour mener leur agenda ethnocentriste à bon port – Il a, de facto, déjà averti l’opposition dans son discourt pompeux, arrogant du 2 Octobre 2013 qu’il a tenu dans l’une de ces villes délabrée de la Guinée.
    Désormais, Alpha et son clan vont avoir, grâce au cadeau qui lui a été fait par notre opposition, tout le loisir de réhabiliter leur idole sanguinaire, fortifier leur emprise sur le pauvre peuple de Guinée et que sais-je.
    Chers frères et sœurs, il est temps que vous preniez du recul par rapport à cette farce qu’on appelle prétendument démocratie en Guinée en refusant sans équivoque d’être utilisés comme bouclier contre une armée à la solde de Alpha et de son clan. Autrement vous allez vous faire massacrer comme toutes ses pauvres personnes du stade du 28 Septembre. Vous disparaitrez dans des fosses communes comme l’a été mon père et d’autres milliers de personnes innocentes.
    Cher opposition, n’envoies pas les enfants des autres à l’abattoir. Dans ton âme et conscience tu sais que la bataille est perdue d’avance à moins qu’à l’instar de l’Egypte, de la Tunisie, de la Libye tu t’engages à aller jusqu’au bout. Tu peux ne pas participer à cette mascarade en ne siégeant pas à leur prétendue Assemblée Nationale.
    Alpha, Hermann Hesse, s’adresse plus à toi qu’à l’opposition. Tu es naïf. Des hommes plus puissants que toi sont tombés sous la pression de leurs peuples longtemps oppressés. Toi et ton Arc-en-Ciel finiront comme Sékou Toure et son clan, ou même pire.

    Reply

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.