Temps de lecture : 1 minute

« L’UFDG ne participera pas à l’investiture d’Alpha Condé parce que…», déclare le député Ousmane Gaoual Diallo.

Alpha Condé réélu à la magistrature suprême pour un second quinquennat sera investi le 14 décembre prochain avant de prêter serment le 21 décembre. Du côté de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), principale formation politique de l’opposition l’on écarte déjà l’idée de participer à ces cérémonies.

« Nous ne participerons pas parce qu’Alpha n’est pas élu. Alpha a usurpé encore une fois le pouvoir avec la fraude. C’est tout. Pour nous, il (Alpha Condé, NDLR) reste jusqu’à présent un président mal élu, un président fraudeur », a indiqué le député Ousmane Gaoual Diallo.

Le 31 octobre dernier, la Cour constitutionnelle a proclamé la réélection d’Alpha Condé avec 57,84% des voix. La communauté internationale a pris acte de ce résultat et le président réélu a reçu de nombreux messages de félicitations. Mais pour le député de Gaoual, ni la cour constitutionnelle, ni la communauté internationale ne peuvent parler au nom du peuple de Guinée.

« Le peuple de Guinée est souverain. Cette communauté internationale parle pour ses intérêts. Elle ne parle pas pour le peuple de Guinée. Et puis, il faut noter que la communauté internationale aussi bien malheureuse à ce qu’elle a dit («Les irrégularités constatées n’entachent pas la transparence et la crédibilité du scrutin »)  revient pour dire au gouvernement de former un gouvernement d’union nationale. Dans quel pays du monde après l’élection on demande à l’élu de tendre la main pour faire un gouvernement d’union comme si l’on sortait de la guerre ? »,

A LIRE >>  L'OUVERTURE D'UN ATELIER TECHNIQUE DE VALIDATION DU PROFIT MIGRATOIRE DE LA GUINÉE

Avant de préciser que cette attitude de la communauté internationale montre qu’elle est mal à l’aise par rapport à ce qu’elle a faite en Guinée.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.