Le Ministre de la Justice a soumis un projet de Loi portant prévention, détection et répression de la corruption et les infractions assimilées en République de Guinée.
Me Cheick SAKO ministre d'État ministre de la Justice garde des sceaux.
Me Cheick SAKO ministre d'État ministre de la Justice garde des sceaux.

Le Ministre de la Justice a soumis un projet de Loi portant prévention, détection et répression de la corruption et les infractions assimilées en République de Guinée.

Le Ministre de la Justice a soumis un projet de Loi portant prévention, détection et répression de la corruption et les infractions assimilées en République de Guinée.

 

Le Ministre a rappelé que le texte, qui a été préparé par l’Agence nationale de lutte contre la corruption, porte sur une réforme majeure qui s’ajoute au dispositif législatif en vigueur dans notre pays relatif aux lois des finances, à l’accès à l’information publique, au blanchiment d’argent, à la cour de comptes, au financement du terrorisme, au code pénal, au code minier, au code des marchés publics, à la charte des partis politiques.

Au terme des débats le Conseil a invité le Ministre de la Justice, le Ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Ministre Directeur de Cabinet à la Présidence et le Secrétaire Général du Gouvernement à tenir une réunion de concertation en vue de clarifier le contenu du texte et la procédure de saisine du Conseil avant de soumettre une version amendée à une prochaine session.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Mohamed Traoré

Lorsqu’on juge une personne pour un crime, l’arme du crime, préalablement placée sous scellé, doit être présentée au juge et faire l’objet d’un débat contradictoire.

Lorsqu’on juge une personne pour un crime, l’arme du crime, préalablement placée sous scellé, doit …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.