LE MINISTRE GASSAMA DIABY DOIT ARRÊTER DE RÊVER : LA PAIX ET L’UNITÉ NATIONALE NE S’OBTIENNENT PAS PAR LE VERBIAGE !

0 42
Rate this post

De la même manière le verdict d’un tribunal de justice départage l’accusé et l’accusateur par un point de vérité vérifiable par les preuves tangibles indiscutables, de la même manière dans une société politique, la paix, l’unité et le vivre ensemble ne sont possibles que par des points de vérités vérifiables par l’application indiscutable et absolue des principes de la Constitution.

Gassama Diaby, le ministre guinéen de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté fait actuellement une campagne par laquelle, selon les organisateurs, il  » véhicule les messages de paix et de citoyenneté « .

Le ministre affirme que le problème guinéen, c’est le fait que chacun indexe l’autre :  » lui, c’est un Kissi, un malinké, un toma, un peul, un Soussou…. Mais si chacun reste fier de sa communauté, il n’y aura pas de nation. Il faut qu’on trouve une solution au moins dans l’espace public pour qu’il n’existe que des guinéens. Si on ne le fait pas, on peut se donner raison, mais le pays ne marchera pas. La vérité est têtue, ce qui doit être fait si on le fait pas, ça ne marchera pas « , conclut-il, Gassama Diaby.

C’est incroyable que de telles déclarations viennent de la part d’un ministre de la république. Un ministre dont le département est chargé de faire la promotion de la paix dans le pays.

Mais comment peut-on obtenir la paix en tournant autour du pot ? Comment sera-t-il possible que les guinéens vivent unis, si le problème clef qui est sur le point de les diviser dangereusement n’est jamais abordé?

A LIRE >>  Jeff Bezos détrône Bill Gates et devient la première fortune mondiale

C’est du verbiage inutile, pour ne pas dire du mensonge absolu, de dire que le problème guinéen est lié au fait que chaque citoyen tente de donner de la valeur à sa propre ethnie. Du pur mensonge.

Le fait que les ethnies se valorisent ne peut en aucun cas être un problème dans la société. Jamais. Au contraire, cette forme d’expression ethnique est une source de valeurs culturelles qu’il faut encourager.

Les questions ethniques ne sont jamais source de problèmes tant qu’elles restent dans le domaine de la vie courante. Elles ne deviennent problématiques que lorsqu’elles sont politisées. Et la politisation, c’est indéniablement au niveau du pouvoir central.

Lorsque le pouvoir central gouverne avec les calculs ethniques, indiscutablement la société se complique, la paix et l’unité sont menacées.

Notre Gassama Diaby doit arrêter de rêver. Qu’il descende sur terre, car, c’est là qu’il trouvera le vrai problème guinéen, et aussi, sa vraie solution.

Le problème guinéen, c’est la violation flagrante quotidienne des lois de la république. Il sera résolu quand Alpha Condé aura accepté de joindre l’utile à l’agréable : respecter et faire respecter la Constitution du pays.

Une fois ce point réglé, la paix et l’unité nationale ne seront plus que de simples faits acquis et consolidés.

Naby Laye Camara

Bruxelles ( Belgique )

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


A LIRE >>  CONTENTIEUX ÉLECTORAL PRES LA COUR CONSTITUTIONNELLE

Leave A Reply

Your email address will not be published.