Libre opinionPolitique

MONÉNEMBO, LE VILAIN PETIT CONNARD!

0
MONÉNEMBO

En fait, trois choses m’impressionnent dans le débat autour de Tierno Monénembo que j’ai le bonheur et le privilège de bien connaître:

1- que son engagement politique (attention pas son engagement EN politique) puisse poser problème au point d’être considéré comme une trahison. Tous les intellectuels de partout ont un engagement politiqe, comme tout citoyen. La différence c’est que certains intellectuels l’assument publiquement pendant que les autres le vivent uniquement en privé. Alors, Tierno aurait trahi parce qu’il a un engagement politique exprimé dans l’espace public et qu’on aurait voulu qu’il le garde pour lui? Quid de moi-même, parce que je pense être dans la même situation;

2- pourquoi les prises de position politiques de Tierno Monénembo ne posent problème que maintenant?
Quand Tierno a écrit les Crapauds-Brousses n’était-il pas traître aux yeux de ceux qui défendent Sékou Touré et adulé par ses opposants, y compris certainement Alpha Condé qui selon toute vraisemblance il connaissait en France? Quand il écrit

L’aîné des orphelins, pour dire l’horreur du génocide contre les Tutsis, les Utus le croyaient-ils traîtres? Quand Tierno, Diallo Souleymane, Williams Sassine prennent publiquement position contre le pouvoir Lansana Conté dans La chronique assassine notamment, les militants et sympathisants du Président Condé y voyaient-ils un traître? Quid de la première visite d’Alpha Condé à sa sortie de prison au journal pour remercier les journalistes pour le défendre.
Traître vient de trahison. « Abandonner quelqu’un ou quelque chose à qui on doit fidélité ». C’est le Larousse qui le dit.

À qui, à quoi Tierno a juré fidélité? Surtout quel genre de fidélité ou plutôt quel est l’objet de la fidélité? Quel serment a-t-il fait et qu’il a abandonné?
S’il y a fidélité, à mon sens, c’est la fidélité à son rôle d’intellectuel, d’artiste, c’est-à-dire être une sorte de guide notamment par la dénonciation qu’il peut faire des travers de sa société.

Tierno pousse la dénonciation au-delà de l’habituel. Il saute le pas de son engagement en disant publiquement sa position. Il refuse la neutralité publique pendant qu’il assume ses choix en privé. Tierno Monénembo est de la trempe de Camus, sauf qu’en plus celui-ci était allé même jusqu’à adhérer au parti communiste. Personne ne peut montrer une preuve d’une quelconque adhésion de Tierno Monénembo à un parti politique, même si on le soupçonne d’être de l’UFDG, soupçon fondé malheureusement par le cancer de la société guinéenne actuelle: l’ethnocentrisme.

3- est-ce que l’expression publique d’un engagement politique enlève à un grand écrivain sa capacité de jugement objectif? Peut-être que oui, parce que finalement ce qui est pour nous de l’objectivité peut paraître aux yeux de notre adversaire comme subjectif. Alors qu’on arrête. Qui sait, peut-être que ceux qui défendent Tierno Monénembo aujourd’hui le vilipenderont un autre jour.

Mais il y a une chose qui ne changera pas chez Monénembo: c’est d’être constant, parce que c’est un écrivain D’OPPOSITION, pas de L’OPPOSITION. Comme tout intellectuel de son niveau, il sera éternellement insatisfait et sera toujours opposé au pouvoir de quelque nature qu’il soit: économique, religieux, politique.
C’est dans la nature de l’intellectuel d’être dans la contestation des ordres établis.

S’il ne peut pas être rebelle, alors que peut-il écrire? Sa parole, sa plume se nourrit de cette instabilité qu’il a de ce que la vie lui offre. Tierno Monénembo dit publiquement cet engagement politique que chacun de nous a en privé et qu’on pare de ce magnifique concept de « neutralité » dans l’espace public.

Souleymane Thiâ’nguel Bah

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci !

Ibrahima Diallo salue l’engagement citoyen et le professionnalisme des avocats du FNDC

Previous article

Pourquoi kelefa Sall n’a pas été encore remplacé ?

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like