MPAEM : Atelier de formation sur la protection des écosystèmes marins et côtiers en Guinée

0 26
Rate this post

Ouverture ce mercredi 26 juillet au Ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, d’un atelier de formation sur la protection des écosystèmes marins et côtiers Guinée.

L’Ecosystème Marin du Grand Courant des Canaries (CCLME) fournit des ressources alimentaires et économiques vitales aux populations côtières qui vivent dans cet Écosystème Marin et une grande partie de l’Afrique Occidentale.

Il possède l’une des productions les plus élevées de pêche parmi les grands Ecosystèmes Marins Africains. En outre, il fournit un habitat essentiel aux poissons, aux mangroves et constitue un espace côtier marin pour l’Agriculture, l’Aquaculture urbain, le Tourisme et le Transport.

C’est pourquoi la FAO et les partenaires techniques et financiers, se sont engagés dans la lutte contre la sous-alimentation et la pauvreté.

Le projet CCLME est financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), avec des contributions en espèce et en nature provenant des sept (7) pays participants.
Cet engagement des bailleurs de Fonds est loin d’être fortuit, il est en relation directe avec les objectifs visés mais non atteints lors de la première phase achevée en décembre 2015 et prorogée en 2016.

A signaler que le budget total de la première phase du projet est de 27,5 millions de dollars US, y compris le cofinancement des pays membres. Et celui de la deuxième phase est estimé à 9450 000 dollars US pour les bailleurs de fonds avec un cofinancement des pays participants de 37 800 000 de dollars US soit un total de 47 250 000 de dollars US actuellement en cours de négociation.

A LIRE >>  Le Collectif Message de Yaguine & Fodé demande aux gouvernements belges de réformer leurs politiques de coopération au développement en tenant compte des conclusions des experts internationaux.

Cet atelier qui s’étend sur trois (3) jours prend fin le vendredi 28 juillet prochain.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


Leave A Reply

Your email address will not be published.