Libre opinionPolitique

N’Zérékoré : MON CŒUR SAIGNE ! (Par Facely Konaté)

0
Facely Konaté
Temps de lecture : < 1 minute
MON CŒUR SAIGNE !
Oui, mon cœur saigne en apprenant que certains de mes amis et proches ont perdu leurs vies dans ces violences. Ils sont Konia, Malinké, Kpèlè et autres. D’innocentes personnes qui ont pour seul crime, leurs appartenances ethniques.
Sans vous citer nommément, mes pensées vont sur vous tous et je prie Dieu qu’ils vous accueillent dans son royaume céleste. Aujourd’hui, c’est vous et demain ça peut être moi. Je n’en doute point.
Mon cœur saigne quand je vois ces personnes âgées, ces femmes et leurs enfants, ces femmes enceintes, qui sont obligés d’abandonner leurs maisons de peur d’être les prochaines victimes ou parce qu’ils ont perdu tout dans ces violences.
Mon cœur saigne avec ces coups de feu et les balles perdues qui ne connaissent ni peulh, ni Manon, ni Kissi, ni Koniaké, ni Kpèlè.
Jeunes de N’zérékoré, soyons des artisans de la paix et n’acceptons pas encore une fois de faire le jeu de ceux qui ne veulent pas la paix dans cette région.
Depuis 1991, qu’est-ce que ces affrontements intercommunautaires ont pu apporter à cette région ? Je dirai rien. Bien au contraire, ils ont contribué à déchirer les liens que nos arrières grands parents ont scellés entre eux, à appauvrir notre région qui est aujourd’hui considérée comme étant la région la plus pauvre du pays et surtout avec cette mention : ZONE À HAUT RISQUE
Le SANG a beaucoup coulé dans cette région et il est temps de dire STOP !
Stop à la manipulation
Stop à toutes ces violences inutiles
Stop aux attaques contre les lieux de cultes
Stop à la communautarisation des débats
Faisons de notre diversité ethnique, un atout.
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Devenez adhérent·e de notre média. Par Orange Money au 620 17 89 30

A LIRE >>  Ibrahima et Sékou Koundouno sont à la DPJ suite à une plainte du Directeur de la DPJ
conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Guinée : Le moment venu, toute cette mise en scène sera mise à nu.

Previous article

La ville de N’Zérékoré est coupée d’une partie du pays.

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like