A LA UNELibre opinion

Pour engager des poursuites, le Procureur de la République n’a pas besoin de mandat.

Pour engager des poursuites, le Procureur de la République n’a pas besoin de mandat. Il peut engager des poursuites même sur la base d’informations publiées dans la presse. Et même si le Procureur de la République posait des actes qui méconnaissent l’ordre de son supérieur, il ne pourrait faire l’objet que d’une sanction disciplinaire s’il est établi qu’il a fauté ; mais l’acte qu’il a posé reste valable. Son supérieur n’y pourra rien. Ça s’appelle le pouvoir propre des chefs de parquet.

Si la liberté d’action du Procureur de la République est limitée dans certaines hypothèses, c’est parce que le législateur l’a voulu ainsi. Ce n’est nullement dû à une absence de mandat. Encore une fois, il n’a pas besoin de mandat.
Merci Ismaël Nabé d’avoir rappelé cette règle basique de procédure pénale.

Par Me Mohamed Traoré

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le Premier ministre devait rendre une visite de courtoisie à l'UDG de Mamadou Sylla la semaine qui vient de s'écouler.

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.