PROCÉDURE DE LEVÉE DE L'IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE ( article 43 du Reglement Intérieur de l'Assemblée Nationale)
Deputes-au-Burkina-Faso
Deputes-au-Burkina-Faso

PROCÉDURE DE LEVÉE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE ( article 43 du Reglement Intérieur de l’Assemblée Nationale)

PROCÉDURE DE LEVÉE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE ( article 43 du Reglement Intérieur de l’Assemblée Nationale)

La demande de levée de l’immunité parlementaire est formulée par le Procureur Général près la Cour d’Appel compétente et adressée au garde des sceaux, Ministre de la justice, qui transmet au Président de L’Assemblée Nationale.
La demande est examinée par le Bureau de l’Assemblée Nationale quant au sérieux du contenu pour déterminer les éléments sur lesquels peut reposer la levée partielle ou totale de l’immunité.
Pour l’examen de la demande de levée de l’immunité, le Bureau reçoit le parlementaire mis en cause afin de s’assurer du respect à son égard du principe de la présomption d’innocence, de la séparation des pouvoirs et du secret de l’instruction judiciaire.
Après quoi, le Bureau statue sur la recevabilité de la demande avant de la soumettre à la plénière. Après les débats, il est procédé au vote et l’immunité est levée à la majorité simple des députés plus dix (10 ) voix.
La notification de la levée ou du rejet de la demande de l’immunité est faite au garde des sceaux, Ministre de la Justice ,pour toutes fins utiles.
L’Assemblée Nationale peut suspendre les poursuites engagées à l’égard d’un ou de plusieurs de ses Membres.
Dans tous les cas, l’immunité parlementaire ne s’applique pas aux faits objet de poursuite judiciaire, qui interviennent en dehors de l’exercice du mandat parlementaire.
Il est constitué, pour chaque demande de levée de l’immunité parlementaire d’un Député ou pour chaque demande de suspension de poursuites déjà engagées , une commission ad hoc de cinq (5) membres nommés selon la procédure prévue par le présent Règlement Intérieur.
La commission doit entendre le Député intéressé, lequel peut se faire représenter par un de ses collègues.
Dans les débats ouverts par L’Assemblée Nationale, en séance publique, sur les questions d’un parlementaire, peuvent seuls prendre la parole, le raporteur de la commission, le Gouvernement, le Député intéressé ou son représentant, un orateur pour et un orateur contre.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Fabou Camara, le nouveau visage de la terreur en Guinée.

Qui peut se prévaloir de la qualité de officier de police judiciaire et bénéficier d’un privilège de juridiction?

Qui peut se prévaloir de la qualité de officier de police judiciaire et bénéficier d’un …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !