"Quiconque tentera de casser des urnes, nous verra sur son chemin ...", prévient Bafoé
Bafoe Ansoumane

“Quiconque tentera de casser des urnes, nous verra sur son chemin …”, prévient Bafoé

Ansoumane ‘’Bafoé’’ prévient : ‘’le 1er mars à partir de 6 heures du matin, pas de circulation”

À l’occasion de la mise en place de l’équipe de l’Unité spéciale de sécurisation des élections (USSEL), le général Ansoumane Camara ‘’Bafoé’’, commandant adjoint de ladite Unité et chargé des opérations à déclarer que le jour du double scrutin (législatif et référendum), personne ne sera autorisé à circuler dans la rue dès 6 heures du matin. Selon lui, tout véhicule qui circule ce jour sans macaron sera confisqué par la police ou la gendarmerie.

« Cette élection, ce qui fait sa spécificité, c’est que cette fois-ci il y certains qui ont refusé d’aller et qui disent qu’ils vont saboter. D’habitude c’est tout le monde qui va et on essaie de gérer mais il y a des gens qui veulent pas, il y a d’autres qui sont allés.

Nous nous allons faire l’arbitrage, ceux qui veulent voter voteront et ceux qui ne veulent pas nous allons les aider à rentrer chez eux. Et je suis stricte, le 1er mars à partir de 6 heures du matin pas de circulation. Toute personne qui va s’hasarder à sortir, parce que les bureaux de vote sont tellement décentralisés, cette fois-ci personne n’est allé au-delà de 15 kilomètres de son domicile, donc dire je vais quitter Kagbelen pour venir voter à Hamdallaye ou bien à Cosa c’est faux.

Ça on ne laissera pas et ça en ma qualité de Commandant adjoint de l’USSEL chargé des opérations, j’instruis toutes les unités et les commandants des unités et les deux directeurs régionaux de la gendarmerie et de la police de veiller même à cela.

Nous serons même dans la rue pour ça et nous ferons de façon à ce qu’il n’y ait pas de circulation parce que les gens ont pris l’habitude quand on donne les macarons aux autorités qui doivent se déplacer, ou en tout cas les membres de la CENI ou de la sécurité, certains sortent sans macarons, s’ils osent le faire cette fois-ci on sera très strict dessus.

On ne retirera pas la voiture de quelqu’un mais les heures indiquées, si c’est de 6 heures à 00 heure ou de 6 heures à 18 heures votre véhicule sera garé dans une gendarmerie ou dans une police. Vous ne circulerez pas, si vous voulez vous marchez pour rentrer chez vous mais votre véhicule ne bougera plus », a prévenu le chef des opérations de l’USSEL.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Habib Marouane Dinguiraye

Le partage du gâteau national, I chop, You chop !

Le partage du gâteau national, I chop, You chop ! «Hier, les chèvres étaient attachées, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !