Libre opinionPolitique

Qu’il vienne au conseil des droits de l’Homme tenter de défendre l’indéfendable, nous l’y avions déjà précédé.

0
Mamadou Taran DIALLO
Mode nuit

Qu’il vienne au conseil des droits de l’Homme tenter de défendre l’indéfendable, nous l’y avions déjà précédé.

Le collabo Taran Diallo, Ministron du PRAC dit des droits de l’homme vient d’arriver à Genève semble-t-il pour prendre part au conseil de droits des l’Homme des nations unis.

Il est chargé par ses maîtres de Conakry, de venir défendre le dossier Guinée sur les droits de l’Homme. C’est d’ailleurs, le moment choisi de manière éhontée par le commandement des forces des désordres et de l’insécurité pour sortir à la télévision dire qu’il aurait arrêté un agent des forces de l’ordre pour détention d’armes létales ou de guerre lors de la dernière manifestation du FNDC. C’est une simple mise en scène, digne d’un régime policier.

Cette sortie n’avait d’autre objectif que de rendre crédible le mensonge que le sieur, le collabo, Taran Diallo, viendra soutenir à Genève. Que personne ne soit dupe, cette sortie est une manœuvre du pouvoir pour divertir l’opinion publique nationale et internationale sur les graves violations de droits de l’Homme en Guinée.

L’antenne suisse du FNDC qui l’avait déjà précédée au conseil des Droits de l’homme pour expliquer à travers un mémo expliquant la situation des droits de l’Homme en Guinée, sera à ses trousses dans la capitale de la diplomatie internationale.

Nous serons mobilisés et disposés à lui réserver un accueil digne d’un collabo au service de l’axe du mal. On lui fera la fête d’une façon ou d’une autre avant son départ de Genève.

En attendant, nous nous activons pour localiser son lieu de résidence.

Sow Boubacar, Switzerland

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci !

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like