Accueil » Politique » Rififi à l’UFDG: «Bah Oury doit se soumettre aux textes du parti en tant que vice-président» dixit Diouldé Diallo
Cellou Dalein et Bah Oury
Cellou Dalein et Bah Oury

Rififi à l’UFDG: «Bah Oury doit se soumettre aux textes du parti en tant que vice-président» dixit Diouldé Diallo

Politique:

Plus rien ne semble aller au sein de la formation politique la plus puissante de l’opposition guinéenne. Après le fiasco du parti au scrutin du 11 octobre, c’est le début des règlements de compte semble-t-il. Entre le président Cellou Dalein Diallo et son vice-président Bah Oury, ce n’est plus le bel amour d’entant. Le journaliste Diouldé Diallo l’a fait remarquer ce matin du jeudi 5 novembre 2015 sur les ondes de la radio Lynx Fm.

Lors de son passage, dans cette radio, le journaliste en question a répondu aux questions qui lui ont été posées par ses confrères. Des interrogations relatives sur la situation qui prévaut au sein de la principale force de l’opposition. Répondant à l’une des questions du présentateur, Diouldé affirme: «Bah Oury est le fondateur du parti, mais Cellou en est le président élu. J’étais dans la salle lors d’un congrès. Dire qu’il est fondateur lui donne la paternité de fondateur, mais sur le plan juridique, ne fait pas de lui le président de l’UFDG».

Pour lui, si l’exilé Bah Oury voulait conduire les destinées de la présidence de l’UFDG «puisqu’il a cédé à la tête du parti» de son propre chef à «quelqu’un», il devrait se présenter lors du dernier congrès organisé par le parti.

Plus loin, Diouldé Diallo estime qu’au lieu que le vice-président dise que Cellou Dalein Diallo a perdu ledit scrutin, il serait préférable pour lui de se poser la question «et si moi j’avais été là». Pour lui, Bah Oury «n’avait qu’à se porter candidat lors du congrès contre Cellou. S’il gagne d’accord, Cellou n’est plus président».

Amusé ou désabusé, le sieur Diouldé Diallo fait savoir que les deux hommes forts de l’UFDG sont des personnes différentes au niveau du tempérament. «Bah Oury, c’est quelqu’un de Timbi comme moi, qui est chaud, bagarreur et quelqu’un de Labé qui est calme, tempéré, descendant de la plus grande famille maraboutique du Fouta Djallon, qui ne peut pas tuer une mouche», fait-il remarquer.

A LIRE >>  Législatives: A quels Résultatss'attendre?

Tout de même, notre confrère ne sort pas de l’émission sans pour autant proposer au moins une piste de sortie de crise. Mais quelle solution donc? Le journaliste dans une analyse forte de lui tranche: «Bah Oury doit se soumettre aux textes du parti en tant que vice-président mais profiter d’une occasion pour essayer de saper les bases du parti».

                                                    Oumar Daroun

                                   +224 657 486 021 / +224 624 964 911

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*