Robert Mugabe a annoncé le retrait de l’Afrique de la Cour pénale internationale (CPI) en juin

Robert Mugabe a annoncé le retrait de l’Afrique de la Cour pénale internationale (CPI) en juin

Le président en exercice de l’Union africaine (UA) Robert Mugabe a annoncé le retrait de l’Afrique de la Cour pénale internationale (CPI) au prochain sommet de l’organisation, en juin, en Afrique du Sud

En remplacement, dans le cadre d’une justice plus large, Robert Mugabe va proposer la création d’une Cour africaine de justice internationale des droits de l’Homme. Dans la nouvelle transition de l’Afrique et d’une Cour africaine, avec pour mission de  traiter toutes les affaires criminelles de l’Afrique actuellement soumises à la « très raciste Cour internationale de l’Europe occidentale à la CPI de La Haye, aux Pays-Bas, qui méprise le monde africain en général ».

En soutien à cette Cour africaine de justice, et selon le « Protocole de Malabo », le Président kenyan, Jomo Kenyatta s’est engagé à verser un million de dollars. Les pays africains motivés à la création d’un Tribunal Continental, souhaitent « créer une Institution qui offre des solutions africaines aux problèmes africains par rapport à la CPI », pour résoudre les problèmes africains mais en utilisant des normes occidentales qui seront également valables lorsqu’il s’agira de résoudre les problèmes européens.

Lors du sommet extraordinaire de l’UA lié à la CPI en octobre 2013 (Addis-Abeba (Ethiopie),  les chefs d’Etat et de gouvernement avaient exigé qu’aucune poursuite ne soit  engagée devant un tribunal international contre un chef d’État ou de gouvernement en exercice ou toute autre personne agissant ou habilitée à agir en cette qualité durant son mandat. Une exigence qui n’a pas fait fléchir la CPI.

Noël Ndong
https://adiac-congo.com/
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Manifestation en Guinée

Les forces de sécurité guinéennes ont tué au moins huit personnes, dont trois enfants

(New York, 23 octobre 2020) – Les forces de sécurité guinéennes ont tué au moins …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !